Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le gouvernement fait le point des réformes dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Novembre 2019 modifié le 27 Novembre 2019 - 08:17


Togo : le gouvernement fait le point des réformes dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires. © DR
Togo : le gouvernement fait le point des réformes dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires. © DR
Lomé - Le Premier ministre Komi Selom KLASSOU a présidé ce mardi 26 novembre 2019 à la Primature, la réunion du comité de concertation entre l’Etat et le Secteur Privé. La rencontre a réuni les membres du gouvernement et les opérateurs économiques togolais.

La réunion du comité de concertation entre l’Etat et le secteur privé a permis d’examiner et d’apprécier le chemin parcouru durant les sept mois écoulés en vue de projeter ensemble, les perspectives pour une croissance inclusive escomptée.

Il s’agissait spécifiquement, de partager avec le secteur privé les réformes mises en œuvre dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires ; de renforcer la confiance mutuelle entre l’Etat et le secteur privé ; de mieux informer le secteur privé sur les solutions majeures déjà apportées à certaines de ses préoccupations et surtout, d’échanger sur les projets structurants du Plan national de développement (PND) 2018-2022.

« Cette importante rencontre de partenariat stratégique est une initiative portée par le Président de la République et dont l’objectif primordial est de créer les conditions propres pour aider de façon optimale le secteur privé national à devenir toujours plus dynamique, efficace et compétitif, capable de bien jouer sa partition. C’est le sens du décret n°2017-049/PR du 31 mars 2017, instituant le Cadre de concertation entre l’Etat et le secteur privé en vue de renforcer la confiance mutuelle entre les deux parties et instaurer les conditions d’un dialogue permanent et fructueux », a déclaré le Premier ministre.

Le chef du gouvernement a ensuite rappelé les performances réalisées par le Togo au cours de ces dernières années.   « Au titre des performances réalisées figurent entre autres la relecture du Code des investissements, du Code général des impôts, l’amélioration substantielle du climat des affaires qui a valu dans le rapport Doing Business 2020 le rang de 1er pays réformateur en Afrique et 3ème au monde, la mise en place par décret de l’Agence de promotion des investissements et de la zone franche (API-ZF), du Comité d’Agrément au Code des investissements et au statut de zone franche industrielle, la récente création à Lomé du Bureau de la Société Financière Internationale (SFI) qui est le bras armée du Groupe de la Banque Mondiale destinée à soutenir les PME-PMI en matière de financement ».

Tour à tour, les membres du gouvernement ont présenté aussi les différentes réformes dans leurs secteurs pour rendre l’environnement des affaires favorable aux investisseurs nationaux et internationaux.  

Pour le Président de la Chambre de commerce de d’industrie du Togo (CCIT) Germain MEBA, le gouvernement a fait un grand travail dans l’amélioration du climat des affaires au Togo. Et dans un relevé de conclusions, les deux acteurs saluent les franches discussions au cours de la réunion.

L’examen des préoccupations soulevées lors de la dernière réunion du comité de concertation le 30 Avril 2019 a permis de relever que la plupart d’entre elles ont déjà trouvé des réponses. Cependant le secteur privé a souhaité que le reste de leur doléance trouve aussi un écho favorable auprès du gouvernement.