Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : le programme « Wezou » accompagne la femme enceinte et le nouveau-né


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Août 2021

Il s’agit d’un appui médical et financier du gouvernement, afin de réduire la mortalité maternelle et néonatale, conformément aux objectifs du Plan national de développement (PND).


La ministre déléguée auprès du ministre de la Santé, chargée de l’accès universel aux soins, Dr Akla Agba ASSIH a lancé, au cours d’une conférence de presse, le 26 août 2021 à Lomé, le programme national d’accompagnement de la femme enceinte et du nouveau-né, dénommé « Wezou ». Ce programme a fait l’objet d’un projet de décret adopté le 25 août 2021 en Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat. « Wezou », langue kabyè qui désigne en français « La Vie », a pour objectif de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale par la diminution des frais des consultations prénatales, des analyses et des accouchements dans les formations sanitaires (unités de soins périphériques et hôpitaux de préfectures).

Pour faciliter le fonctionnement de ce programme, il est mis en place une plateforme digitale pour une prise en charge simple et rapide de la femme enceinte, et l’implication de tous les acteurs de la santé et de la communauté. Toute femme enceinte, dès la confirmation de son état de grossesse au centre de santé, est enrôlée dans le programme grâce à un kit téléphonique *830#. Un numéro matricule lui est attribué et sera utilisé durant tout le parcours. La valeur des interventions est de deux types, notamment un forfait de type l qui couvre 4 consultations prénatales (CPN) dont 4 tests urinaires, les frais de la pharmacie, l’acte d’accouchement normal et le tout à hauteur de 14 265 FCFA. Un autre forfait de type II couvre 4 CPN dont 4 tests urinaires, les frais de la pharmacie, l’accouchement par césarienne, à hauteur de 53 900 FCFA.
La prise en charge de la césarienne est toujours effective avec le financement des kits de césarienne par l’Etat, mis à disposition gratuitement dans les centres hospitaliers accrédités. Un numéro vert (8306) est mis à la disposition de la population pour plus de renseignement.

Pour la ministre déléguée, chargée de l’accès universel aux soins, le programme « Wezou » est la concrétisation d’une promesse de campagne du président de la République, Faure Gnassingbe. D’après elle, il s’agit d’un accompagnement médical et financier dans la prise en charge de la femme enceinte, afin de réduire la mortalité maternelle et néonatale conformément aux objectifs du Plan national de développement (PND), repris dans la feuille de route gouvernementale 2020-2025.