Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Ukraine : la Chine appelle la communauté internationale à adopter une attitude responsable


- 4 Mars 2022

Zhang Jun, représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies, a découragé mercredi toute action susceptible d'aggraver la situation en Ukraine, rapporte Xinhua.


© Xinhua/Wang Ying
© Xinhua/Wang Ying
"Exercer aveuglément des pressions, imposer des sanctions et créer des divisions ainsi que des confrontations ne fera que compliquer davantage la situation et entraîner un débordement négatif rapide de la crise, affectant encore davantage de pays", a-t-il averti.

"Nous appelons la communauté internationale à adopter une attitude responsable, et à inciter les parties concernées à revenir immédiatement sur la voie du règlement politique et à rechercher une solution globale à la question de l'Ukraine par le dialogue et la consultation", a déclaré M. Zhang dans une explication de vote après l'adoption d'une résolution sur l'Ukraine par l'Assemblée générale des Nations Unies.

Soulignant que la Chine est prête à poursuivre son rôle constructif à cet égard, le diplomate chinois a rappelé que la position fondamentale de la Chine sur la question de l'Ukraine est cohérente et sans équivoque.
La Chine est toujours convaincue que la souveraineté et l'intégrité territoriale de tous les pays doivent être respectées et que les différends internationaux doivent être résolus pacifiquement, conformément aux objectifs et aux principes de la Charte des Nations Unies. Toute action de l'ONU et des parties concernées devrait donner la priorité à la paix, à la stabilité régionales et à la sécurité universelle de toutes les parties, et devrait jouer un rôle positif dans la désescalade et les solutions diplomatiques, a-t-il précisé.

Il est regrettable, a poursuivi M. Zhang, que le projet de résolution n'ait pas fait l'objet de consultations complètes au sein de l'ensemble des membres, et qu'il n'ait pas pris pleinement en considération l'histoire et la complexité de la crise actuelle. Il ne souligne pas l'importance du principe de sécurité indivisible, ni l'urgence de promouvoir un règlement politique et d'intensifier les efforts diplomatiques. Ces points ne sont pas conformes aux positions constantes de la Chine. Par conséquent, la Chine n'a eu d'autre choix que de s'abstenir.

La priorité absolue à l'heure actuelle est d'apaiser autant que possible la situation sur le terrain et d'empêcher l'escalade, voire la perte de contrôle de la situation. La Russie et l'Ukraine ont déjà tenu leur premier cycle de négociations. Malgré leurs différences, les deux parties ont montré leur volonté de poursuivre les négociations. La Chine s'en félicite, a-t-il dit.

Face à une situation extrêmement complexe et sensible, la Chine appelle une fois de plus la communauté internationale à s'en tenir à la direction générale du règlement politique et à favoriser une atmosphère ainsi que des conditions propices aux dialogues et négociations directs entre les parties concernées, a affirmé M. Zhang.

Le règlement définitif de la crise ukrainienne exige l'abandon de la mentalité de la guerre froide, de la logique consistant à assurer sa propre sécurité au détriment de celle des autres, et de l'approche consistant à rechercher la sécurité régionale en élargissant les blocs militaires. Il est important d'accorder toute l'attention et le respect aux préoccupations légitimes de tous les pays en matière de sécurité et, sur cette base, de mener des négociations pour mettre en place un mécanisme de sécurité européen équilibré, efficace et durable, a-t-il conclu.