Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Un navire-hôpital américain remet le cap sur le Venezuela pour aider la population


Alwihda Info | Par Olufemi Terry - S.A. - 21 Juin 2019 modifié le 21 Juin 2019 - 08:01


Le 14 juin, le navire-hôpital USNS Comfort quitte le port pour son déploiement en Amérique du Sud, en Amérique centrale et dans les Caraïbes. (U.S. Navy/Bill Mesta)
Le 14 juin, le navire-hôpital USNS Comfort quitte le port pour son déploiement en Amérique du Sud, en Amérique centrale et dans les Caraïbes. (U.S. Navy/Bill Mesta)
Le 14 juin, l’USNS Comfort (« le réconfort ») a quitté le port de Norfolk, en Virginie, pour entamer une mission de cinq mois destinée à aider des pays de l’Amérique centrale, de l’Amérique du Sud et de la Caraïbe.

« Les équipes médicales du Comfort, un navire-hôpital de l’US Navy, travailleront aux côtés de professionnels de la santé dans les pays d’accueil où arrivent des milliers de migrants et réfugiés vénézuéliens », a annoncé l’amiral Craig Faller, commandant de l’US Southern Command.

Le vice-président Mike Pence et son épouse Karen étaient sur place à Miami pour voir le Comfort appareiller vers l’Équateur, son premier port d’escale. « Au cours des cinq mois suivants, l’équipage de l’USNS Comfort soutiendra les efforts de l’Amérique visant à prodiguer des soins médicaux qui font gravement défaut, en particulier aux hommes, aux femmes et aux enfants qui souffrent de la crise et de l’oppression sans précédent au Venezuela », a déclaré M. Pence.

Lors de son septième déploiement dans la région, l’USNS Comfort fera plusieurs escales de service, y compris en Colombie, au Costa Rica, dans l’Équateur, à la Grenade, à Haïti, à la Jamaïque, au Panama, en République dominicaine, à Saint-Kitts-et-Nevis et à Sainte-Lucie. Le navire-hôpital apportera ses services pendant environ six jours dans chaque port d’escale.

Les équipes médicales du Comfort dispenseront des soins dentaires et médicaux aussi bien à bord que sur terre ferme, y compris des soins de chirurgie générale et oculaire. Le personnel du navire fera aussi des lunettes sur ordonnance et assurera quelques services vétérinaires.

Les médecins et les autres travailleurs de la santé à bord du Comfort viennent de plusieurs pays, dont l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, le Costa Rica, le Mexique et les États-Unis. Ensemble, ils représentent une gamme d’organismes caritatifs et d’universités.

« Karen et moi venons tout juste de visiter le navire, et nous nous sommes émerveillés devant ses équipements médicaux et ce qu’ils apporteront à la région », s’est félicité le vice-président Pence.