Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

À Bandiagara, la MINUSMA reprend ses activités de soutien à la protection de la population


- 21 Janvier 2020 modifié le 1 Janvier 1970


United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA)

Vendredi 17 janvier 2020 à Bandiagara, il est 11:30, les véhicules de la MINUSMA font leur entrée dans la ville, en compagnie de l’Escadron de la Légion de Gendarmerie de Mopti. Un moment très fort pour la population du Cercle de Bandiagara et la Mission des Nations Unies au Mali qui renouent sur de bonnes bases.

Les pneus usés qui servaient à sécuriser l’enclos du Commissariat de Police de Bandiagara viennent d’être remplacés par des bacs à sable (Hesco), une contribution de la MINUSMA. « C’est un sentiment de satisfaction, car ces bacs à sable aideront à la sécurisation de notre environnement de travail », a déclaré le Commissaire de police de Bandiagara, Ibrahima Koné, qui a assisté à l’installation de ces bacs à sable par les éléments de la Police des Nations Unies/UNPOL.

Avec un effectif autorisé de 1 920 personnels suivant les différentes résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, la Police des Nations Unies/UNPOL a pour missions, entre autres, de soutenir les Forces de Sécurité du Mali (FSM) dans toutes leurs actions sur le plan sécuritaire. C’est dans ce cadre que le Commissariat de Police de Bandiagara a été réhabilité et équipé en 2015 à travers l’un de ses projets à impact rapide. Le montant total était de plus de 20 millions de F CFA (20.422.457 F CFA).

Reprise des patrouilles conjointes – une nécessité pour mieux assurer la protection des civils

La dégradation de la situation sécuritaire dans le centre du pays a amené le Conseil de sécurité à redéfinir les priorités du mandat de la MINUSMA, inscrite la Résolution 2480 (2019) prorogeant le mandat de la MINUSMA jusqu’au 30 juin 2020 et adoptée à l’unanimité. A la priorité stratégique principale qui est le soutien à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, s’ajoute la protection des civils dans le centre du pays, où la violence s’est considérablement accrue ces derniers mois. Ceci, sans se substituer aux Forces de défense et de sécurité du Mali, à qui incombent en premier lieu cette responsabilité.

« Nous attendons avec impatience la reprise des patrouilles conjointes entre nos Forces de défenses et de sécurité et la MINUSMA », a souligné le Commissaire de Police de Bandiagara qui soutient que cela permettra de renforcer la synergie entre les forces nationales et internationales, mais également estompera les sérieux doutes survenus au sein de la population vis-à-vis du rôle et de l’action de la Mission des Nations Unies dans leur localité.

« La MINUSMA est au Mali pour nous accompagner dans toutes les initiatives visant à ramener la paix dans notre pays »

Depuis le mois d’octobre 2019, dans les cercles de Bandiagara, Bankass et Koro, une campagne systématique de désinformation, initiée et alimentée par les ennemis de la paix contre la Mission onusienne dans la région, a conduit à une sérieuse perte de confiance entre elle et les populations. Cette campagne d’intoxication a abouti au blocage de certaines patrouilles des Casques bleus, dont le seul objectif est pourtant de contribuer et soutenir les FDSM dans leur tâche de protection des civils.

Pour contribuer à l’apaisement de la situation et permettre à la MINUSMA de remplir sa mission, le gouvernement a dépêché, du 9 au 11 janvier dernier, son ministre de l’environnement Housseiny Amion Guindo dans la région. Originaire de la région, le Ministre avait pour objectif de sensibiliser les populations des cercles de Bandiagara, Bankass et Koro sur le mandat de la MINUSMA. Une opportunité pour lui de répondre largement aux préoccupations exprimées par les populations des trois cercles, sur la violence qui règne dans leur région. Le Ministre n’a eu qu’un seul message pour elles : « La MINUSMA est au Mali pour nous accompagner dans toutes les initiatives visant à ramener la paix dans notre pays, » leur disait-il, avant de les inviter à « collaborer étroitement avec cette force des Nations Unies afin que cette dernière puisse remplir sa mission ».

Au cours d’une cérémonie symbolique à Koro, le Réseau des communicateurs traditionnels pour le développement du Mali (RECOTRADE) a remis une "bague de paix"’ au Ministre de l’Environnement et à la MINUSMA.

Une forte délégation de la MINUSMA, composée du Chef du Bureau Régional par intérim, Djekou Brou, le Commandant Régional d’UNPOL, Sidibé Moussa, et le Commandant du Secteur Centre, le général de brigade Sadou Maiga, avait accompagné le membre du Gouvernement et son équipe, pour rassurer les populations sur leur engagement et leur détermination à poursuivre leur accompagnement, notamment en ce qui concerne la sécurisation de l’axe Sévaré-Koro, par des patrouilles conjointes MINUSMA et FDSM, ou encore la réalisation de projets à impact rapide.

Les Casques bleus de la MINUSMA font une patrouille pédestre dans la foire de Bandiagara

La foire se tient chaque vendredi dans la ville de Bandiagara. Les Casques bleus de la MINUSMA accompagnés des éléments de la Gendarmerie basés dans la ville ont effectué ensemble une toute première patrouille pédestre pour sécuriser les commerçants et leurs clients présents dans le marché, situé non loin du rondpoint principal. « C’est un plaisir de vous revoir chez nous, » a lancé un des vieux commerçants de la place alors qu’ils serraient chaleureusement la main des Officiers de Police Individuelles de la MINUSMA.

Le Commissaire de Police de Bandiagara, Ibrahima Koné, a plaidé pour une collaboration étroite MINUSMA-FDSM dans la planification et la conduite des patrouilles de sécurisation. Il l’a dit alors qu’il recevait la délégation d’UNPOL composée des Officiers de Police Individuelles (IPO), Marceline Coulibaly Zaoua (Burkina Faso), et Daniel Joly (Canada). Les éléments togolais de la Force de Protection faisaient aussi partie de la délégation.

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA).

Source : https://www.africa-newsroom.com/press/a-bandiagara...