Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Afrique subsaharienne : une période d’assainissement budgétaire malgré des richesses en ressources


Alwihda Info | Par - 25 Novembre 2017

L’industrialisation en Afrique Subsaharienne est fortement réductrice de pauvreté dans les pays initialement pauvres constaté sur un échantillon de 34 pays africains au Sud du Sahara.


Le ministère des finances et du budget et les partenaires du Tchad au développement à savoir la Banque mondiale, l’Union Européenne, le Fond Monétaire Internationale et l’Agence Française du Développement ont organisé ce vendredi 24 novembre 2017, au Hilton Hôtel, une conférence de presse relative à la transformation structurelle et à la diversification des exportations de l’Afrique Subsaharienne sans l’industrialisation, et la gestion des finances publiques.

Elle vise à faire le point sur la situation de la conjoncture économique dans l’Afrique Subsaharienne en se focalisant sur le cas des pays exportateurs de pétrole dont le Tchad.

L’Afrique subsaharienne a accomplie des progrès considérables au cours des 20 dernières années. Contrairement aux poussées de croissance observées dans d’autres régions, l’accélération de la croissance n’a pas été portée par une expansion du secteur manufacturier. Cela a pu entrainer les périodes de croissance relativement brèves et surtout la baisse des prix des produits de base, rappelant aux pays exportateurs de ces produits qu’ils doivent diversifier leur économie.

Les pays d’Afrique subsaharienne partagent cet intérêt pour la diversification et le changement structurel, car ils jettent les bases d’une croissance soutenue et inclusive. Cependant, cette évolution globale s’explique principalement par les pays exportateurs de pétrole qui ont enregistré une hausse considérable de leurs exportations pétrolières au cours des 20 dernières années. Par contre, les exportations des pays riches en autres ressources naturelles et des pays pauvres en ressources naturelles sont restées relativement stables.

Cette hétérogénéité parmi les principaux groupes de pays de la région apparaît aussi dans la composition des exportations, c’est-à-dire le niveau de diversification des produits exportés. Dans les pays exportateurs de pétrole, la diversification des exportations a diminué au cours des 40 dernières années, parce que les exportations de ces pays ont augmenté, en raison des découvertes de champs pétrolifères et des prix relativement élevés.

L’industrialisation en Afrique Subsaharienne est fortement réductrice de pauvreté dans les pays initialement pauvres constaté sur un échantillon de 34 pays africains au Sud du Sahara.

Des nombreux pays de l’Afrique Subsaharienne font actuellement face à une période d’assainissement budgétaire alors qu’ils disposent d’une richesse en ressources naturelles ne permettant pas de compenser les pertes des recettes permanentes. La baisse des recettes issue de ces produits contribue au ralentissement de la recette pouvant impacter sur la production d’un assainissement axé sur l’investissement, la consommation et les recettes.

L’Union Européenne entend appuyer le Tchad dans la mise en œuvre du Programme Nationale de Développement allant de la période de 2017-2021 et des politiques sectorielles pour assurer la poursuite des réformes nécessaires en matière des finances publiques, de stabilité macroéconomique et de transparence budgétaire, d’accroitre la capacité financière du gouvernement et notamment de créer un espace fiscal afin de lui permettre de maintenir la paix et la stabilité macro-économique.

Le secrétaire général du ministère des Finances et du Budget, Abdoulaye Bahr Bachar a souligné que le Tchad commence à connaitre une reprise lente de son économie avec un taux de croissance positive grâce à l’aide des partenaires techniques au développement du Tchad. En outre, le représentant résidant de la Banque Mondiale, Jean Claude Nachega a affirmé que son institution entend accompagner le Tchad dans le renforcement des reformes, dans l’amélioration du climat des affaires, dans la mobilisation de recettes intérieures.


Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 95415519 / 66304389 E-mail :... En savoir plus sur cet auteur