Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Barack Obama premier noir à être élu à la présidence des Etats-Unis


Alwihda Info | Par Djamil @ - 5 Novembre 2008

Barack Obama est devenu le premier président noir de l'histoire des Etats-Unis. Il a déclaré que "le changement arrive en Amérique". Il s'est exprimé devant 65'000 personnes visiblement émues réunies à Chicago. John McCain a admis sa défaite et a parlé d'une "élection historique".


Barack Obama premier noir à être élu à la présidence des Etats-Unis
Barack Obama est devenu le premier président noir de l'histoire des Etats-Unis. Il a déclaré que "le changement arrive en Amérique". Il s'est exprimé devant 65'000 personnes visiblement émues réunies à Chicago. John McCain a admis sa défaite et a parlé d'une "élection historique".

Le démocrate a remporté une victoire nette, avec 52% des voix contre 47% à son adversaire républicain John McCain, selon des résultats non définitifs. Barack Obama a obtenu l'appui de 349 grands électeurs. Il a dépassé ainsi la barre des 270 voix nécessaires à son élection. John McCain était lui crédité de 159, selon les projections de la chaîne MSNBC.

Dès l'annonce de la victoire d'Obama, des scènes de liesse ont éclaté dans plusieurs villes américaines. Dans son discours à Chicago, le démocrate a remercié sa famille, son équipe de campagne et le peuple américain. Il a aussi félicité son adversaire malheureux, le républicain John McCain, pour sa campagne, et appelé à l'unité nationale.

John McCain a lui reconnu sa défaite, indiquant à ses partisans, rassemblés à Phoenix, qu'il avait félicité M. Obama. Des sifflets ont accueilli ces paroles.

"Le peuple américain a parlé, et il a parlé clairement", a dit le sénateur de l'Arizona. "C'est une élection historique", a ajouté le sénateur de l'Arizona.

Le président George W. Bush a appelé celui qui doit lui succéder pour le féliciter de sa victoire à l'issue d'une "superbe" soirée électorale, a indiqué la porte-parole de la Maison Blanche.

Le 44e président des Etats-Unis, qui prendra ses fonctions le 20 janvier prochain, va hériter d'une situation économique extrêmement difficile. Les Etats-Unis, et le monde dans leur sillage, traversent la plus grave crise financière depuis celle de 1929. Le pays est engagé dans deux guerres, en Irak et en Afghanistan.

Les Américains se sont extrêmement mobilisés pour choisir le successeur de l'impopulaire George W. Bush. Certains experts estiment qu'entre 130 et 135 millions d'électeurs pourraient voter, contre 120 millions en 2004.

ats