Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Burkina Faso : deux militaires français tués dans une libération d'otages


Alwihda Info | Par Reuters - 10 Mai 2019 modifié le 10 Mai 2019 - 16:04


Des militaires français au Sahel. © DR
Des militaires français au Sahel. © DR
PARIS - Deux soldats français ont été tués au Burkina Faso lors du sauvetage nocturne de quatre otages étrangers, dont deux ressortissants français des griffes d'un groupe militant qualifié de "terroriste" par l'armée.

Le bureau du président Emmanuel Macron a déclaré qu'une femme américaine et une femme sud-coréenne avaient également été libérées dans le cadre de cette opération secrète. Les quatre otages sont en sécurité, a ajouté la présidence française. Les deux citoyens français ont été kidnappés lors d'un safari au Bénin voisin.

"Les actions précises et déterminées des soldats français nous ont permis de chasser les ravisseurs tout en protégeant la vie des otages", a déclaré le chef de l'armée française dans un communiqué séparé.

Les forces spéciales françaises ont effectué le raid sous le noir au cours de la nuit de jeudi à vendredi, avec l'appui des services de renseignements américains et des troupes de l'opération française Barkhane déployées dans la région du Sahel pour lutter contre les militants islamistes.

Les deux touristes français ont été enlevés dans le parc national du Pendjari au Bénin la semaine dernière. Leur guide de safari a été retrouvé mort, son corps criblé de balles et leur véhicule incendié.

Le gouvernement français avait mis en garde ses citoyens de ne pas se rendre dans certaines parties du Bénin, près de la frontière avec le Burkina Faso, où se trouve le parc, en raison du risque d'enlèvement.

Des zones du nord et de l'est du Burkina Faso ont été envahies par des militants islamistes, contraignant plus de 100 000 habitants à fuir.