Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

CEMAC : un Business Energy Forum à Brazzaville à la fin du mois de novembre


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 26 Novembre 2021

La ville Brazzaville, capitale du Congo, abrite du 29 au 30 novembre 2021 les assises de CEMAC Business Energy Forum pour favoriser la coopération sud-sud et la mise en œuvre des projets énergétiques inter-états. A quelques jours de l’évènement, le ministre congolais des hydrocarbures, Bruno Jean Richard Itoua , a échangé avec les sociétaires des compagnies pétrolières installés au Congo sur les tenants et aboutissants de ce forum, le 24 novembre dernier à Brazzaville.


Le ministre congolais Bruno Jean Richard Itoua au cours de l'échance avec les pétroliers
Le ministre congolais Bruno Jean Richard Itoua au cours de l'échance avec les pétroliers
Les assises de CEMAC Business Energy Forum sont placées sous le thème : “ Mise en œuvre de la ZLECAF, impératif du développement de l’industrie énergétique en CEMAC et perspectives pour le développement des partenariats public-privé.” Cette rencontre a pour objectif de mener des réflexions interactives entre les parties prenantes du secteur de l’énergie dans la sous-région CEMAC et d’élaborer des propositions pertinentes en même de faire évoluer davantage les acteurs et les échanges dans ce secteur.

Au cours de son échange avec les sociétaires des compagnies pétrolières, le ministre des hydrocarbures, Bruno Jean Richard Itoua, a édifié l’assistance sur le bienfondé de ces assises de Brazzaville. Pour lui, il est inconcevable que la CEMAC dont tous les pays sont producteurs de pétrole, exceptée la RCA, de continuer toujours à travailler seule. La nécessité, selon lui, d’avoir une politique commune s’impose. D’où l’organisation de ce forum à Brazzaville sur l’initiative du Congo et de la Guinée Equatoriale. Tout en invitant les compagnies pétrolières installées au Congo à adhérer à cette ambition, le ministre congolais a émis le vœu qu’une promotion du forum soit faite dans tous les pays de la CEMAC pour que “ ce premier essai” donne des résultats escomptés, a-t-il renchéri.

Répondant à la question relative au silence observée dans la salle lorsque la parole a été accordée aux représentants des compagnies pétrolières, Bruno Jean Richard Itoua, a précisé que, “ le pétrole n’aime pas le bruit..”, mais la présence dans la salle de nombreuses compagnies pétrolières ainsi que des institutions financières sous régionales et internationales, telles la BDEAC, les sociétés pétrolières E-P Congo, Eni Congo, PEPA, X-OIL...était déjà, pour lui, un grand motif de satisfaction.

A noter que plusieurs panels sont prévus, au cours de ce CEMAC Business Energy Forum. Le premier panel a pour sous thème : “ South -South, corporation (promotion of synergies countries Investment.” Dans le second panel, la réflexion s’articulera autour du sous-thème : “Major gas prospects and energy distribution in the CEMAC.” Dans le 3ème panel, l’accent sera mis sur le sous- thème : “ Futur of CEMAC from major financial institutions perspective.”