Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Affaire Chanas Assurance : Dénis Gillot désavoue Mme Ntometane


Alwihda Info | Par - 13 Juillet 2020

Dans un message adressé à la Pca auto déclarée de Chanas Assurances S.A, Dénis Gillot précise qu’il a donné mandat exclusif à Alain Mouangue pour le représenter dans le litige qui oppose Chanas et Privat à Jacqueline Casalegno et Chanas Assurances/Snh.


Cette affaire fait les choux gras de la presse camerounaise en ce début de semaine. Chacun y va à sa manière pour présenter Mme Solange Ntometane comme une « usurpatrice ». En effet, l’on peut apprendre que Alain Djombe Mouangue est dorénavant le détenteur du mandat exclusif de Chanas et Privat dans le litige qui oppose Chanas et Privat à Jacqueline Casalegno et Chanas Assurances/Snh. Contrairement aux déclarations de la Pca auto-proclamée de Chanas Assurances, Marie Solange Ntometane, qui avait eu à organiser de frauduleuses sessions du conseil d’administration et de l’assemblée générale en novembre 2019.
En effet, dans une correspondance datée du 10 juillet 2020, le fils de Paul Gillot informe Mme Ntometane qu’il a donné mandat exclusif à Alain Mouangue pour négocier le litige Chanas et Privat contre Jacqueline Casalegon et Chanas Assurances/Snh afin de le représenter, agir en ses lieux et place. « Je te joins d’une part le rapport de la brigade financière française qui indique que c’est bien moi qui ait payé les 100% des actions Chanas et Privat et par chèques banque de France (Agent de Change Buisson) et d’autre part, l’accord privé confidentiel que j’ai fait avec Louis Laugier le 12 juin 1989… », martèle Dénis Gillot. Avant de préciser : « Comme nous avons été déboulonnés en mars 1993 par Casalegno, rien n’avait été remboursé. Je respecterai les accords conclus... Le mandat a bien été délivré le 22 juin 2020 qui est le seul valable pour négocier. » Par la suite, il précisera : « Je mets Sieur Alain Mouangue en copie du présent mail. Il est notre unique représentant jusqu’à conclusion de sa mission dans un délai que nous avons convenu. »
Négocier la clôture du litige
A travers une procuration signée le 22 juin 2020 à Paris, Dénis Gillot agissant en toute liberté, mais également pour le compte de veuve Laugier, donnait déjà mandat spécial à Alain Djombé Mouangue pour une représentation devant toute instance juridictionnelle publique, administrative et privée. Ce cadre camerounais d’administration est chargé de négocier la clôture définitive du litige qui oppose Dénis Gillot à Chanas Assurances S.A. par la signature d’un protocole d’accord transactionnel et confidentiel dans lequel le mandant renoncera définitivement aux bénéfices en sa faveur de toutes les décisions de justice et notamment à l’arrêt du 6 juin 2019 ainsi qu’à l’ordonnance du 29 avril 2020 de la Cour suprême du Cameroun, ainsi qu’à toute reprise de la société et ce en contrepartie du versement défini dans le protocole d’accord.
L’on se souvient que le 4 mai 2020, la Cour suprême du Cameroun avait déjà jugé que la procédure engagée par dame Ntometane, la Pca auto-déclarée de Chanas Assurances, aux noms de Laugier et Gillot était réputée « sans objet ». Par conséquent, Maurice Matanga, actuel président du Conseil d’administration de Chanas Assurances S.A est conforté dans son siège. Avant l’arrêt de la Cour suprême du Cameroun, il faut dire que Marie Solange Ntometane avait également été déboutée par une décision rendue par la Cour commune de justice d’Abidjan. Il faut également rappeler la correspondance du 5 décembre 2019, du ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze qui donnait aussi raison à l’équipe du Pca Maurice Matanga. Pour le ministre, il est clair que sur l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire de Chanas et Privat Sarl, liquidée depuis plus de 30 ans, cette dernière a cessé toutes ses activités le 31 décembre 1999, date de transfert de ses contrats et de naissance de la compagnie Chanas Assurances S.A. Par rapport au changement de dénomination sociale, il est prouvé que Chanas Assurances S.A. est régulièrement agréée, reconnue par la Cima et qui fonctionne conformément aux dispositions du Code des Assurances.       (Avec InfoMatin et L’Indépendant)