Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Armée : Un manuel sur le droit humanitaire


Alwihda Info | Par - 15 Décembre 2019 modifié le 15 Décembre 2019 - 20:46

Le document présenté le 13 décembre dernier à Yaoundé traite entre autres, des fondamentaux du maintien de l’ordre et des principes humanitaires applicables dans les opérations de maintien de l’ordre.


Le secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie nationale, Galax Etoga (à gauche) et le chef de la délégation régionale pour l’Afrique centrale du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), Markus Brudermann (à droite).
Le secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie nationale, Galax Etoga (à gauche) et le chef de la délégation régionale pour l’Afrique centrale du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), Markus Brudermann (à droite).
Elaboré conjointement par le CICR et les forces armées camerounaises, le « Guide de l’instructeur sur le droit et les principes humanitaires applicables au contexte des opérations de maintien de l’ordre » symbolise l’attachement profond des autorités camerounaises au respect des règles de sauvegarde des droits de la personne humaine, dans le contexte de conflictualité qui prévaut dans certaines parties de notre pays. Ici sont concernées, les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, et la région de l’Extrême-nord en proie aux exactions de la secte Boko Haram. « Il s’agit pour l’armée, d’un impératif moral qui transparait au cœur de son action sur le terrain et dans la formation de nos personnels militaires et gendarmes », a souligné le secrétaire d’Etat à la gendarmerie nationale le 13 décembre dernier.
Ce document est le fruit des experts militaires et universitaires camerounais, avec le soutien de la délégation régionale pour l’Afrique centrale du Comité International de la Croix-Rouge (CICR). C’est le secrétaire d’Etat à la Défense en charge de la gendarmerie nationale, Galax Etoga qui a officiellement reçu au nom du ministre Délégué à présidence de la République chargé de la Défense, Beti Assomo Joseph empêché, les 1000 exemplaires de ce manuel, des mains du chef de la délégation régionale pour l’Afrique centrale du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), Markus Brudermann.
La cérémonie qui a eu lieu dans la salle des Actes du ministère de la Défense, a connu la présence du major général de l’Etat-major des armées, le général de division Hector-Marie Tchemo et de plusieurs officiers des forces de défense camerounaise. Comme l’a si bien déclaré le secrétaire d’Etat Galax Etoga, la mise sur pied du Guide de l’instructeur est « d’une importance capitale qui confirme et traduit dans les faits, l’intégration harmonieuse du droit international des droits de l’homme, et du droit international humanitaire dans le corpus normatif de l’armée camerounaise ». Et de plus en plus, l’on remarque sur le terrain que l’armée camerounaise est devenue beaucoup plu professionnelle et rigoureuse.
Ainsi donc, l’important document traite des fondamentaux du maintien de l’ordre, des principes humanitaires applicables dans les opérations de maintien de l’ordre, des règles de conduite humanitaire à observer par les agents de maintien de l’ordre, des droits des personnes privées de liberté, et surtout des sanctions applicables dans les cas d’infractions.