Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Covid-19 : la FCLLCS et la diaspora au secours des populations


Alwihda Info | Par - 17 Mai 2020

Sous la houlette de Mme Ngono Abanda Scholastique, un important lot de kits de matériels de protection contre le Covid-19 a été remis le 15 mai dernier à quatre groupes sociaux de l’arrondissement de Yaoundé VI.


Mme Ngono Abanda remettant des kits aux conducteurs de motos de l'arrondissement de Yaoundé VI.
Mme Ngono Abanda remettant des kits aux conducteurs de motos de l'arrondissement de Yaoundé VI.
La diaspora du quartier Etoug-Ebe I, dans l’arrondissement de Yaoundé VI et l’Association « Fédération des Comités Locaux de Luttes contre la pauvreté, les Mst / SIDA, le paludisme et autres pandémies de Yaoundé VI » (FCLLCS), sous la houlette de Mme Ngono Abanda Scholastique, ont procédé le 15 mai 2020 sur plusieurs sites, à la remise de matériels de protection dans le cadre de la prévention et de la lutte contre le COVID 19. Dans un contexte de crise sanitaire mondiale, aucune initiative n’est de trop pour barrer la route à la propagation du coronavirus au sein des communautés. C’est dans cette optique que la FCLLCS a entrepris son action citoyenne sur le terrain.
Quatre points de l’arrondissement de Yaoundé VI ont été retenus : le Centre des personnes âgées Mère Teresa (Simbok), le marché de Mendong, le marché de Mvog-Betsi et Melen IV (Polytechnique), au profit de l’Association des motos-taximen. Ce programme marathon de remise de dons a commencé par les personnes âgées de Simbok, tranche la plus touchée par la pandémie du Covid-19. Cette première étape empreinte de sobriété et de spiritualité fut un moment de retrouvailles et grande émotion. Par ailleurs, une certaine ferveur populaire a été perceptible à l’étape du quartier Melen, au cours de laquelle l’on a assisté à une forte mobilisation des motos taximen.
La collaboration entre la diaspora locale d’Etoug-Ebe I et l’Association FCLLCS procède de la volonté d’une initiative privée tendant à soutenir l’action des pouvoirs publics dans la lutter contre une pandémie qui a déjà occasionné au moins une centaine de morts au Cameroun. Les dons ainsi remis comprennent des kits de lavage de mains de 50 litres, des cartons de savon, des masques de protection et des tee-shirts portant des messages de sensibilisation contre le Covid-19.
Prenant la parole à chaque étape, Mme Ngono Abanda, présidente de la FCLLCS qu’accompagnaient les membres du bureau de son Association, a demandé aux bénéficiaires de faire bon usage des kits, et surtout de mettre en pratique les mesures barrières édictées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le ministère de la Santé publique.
L’Association FCLLCS existe depuis 2003 et sa présidente est reconnue comme une femme dynamique dans le domaine associatif et celui de la politique. En effet, Mme Ngono Abanda aura été adjointe au maire de Yaoundé VI, secrétaire de la section OFRDPC de Mfoundi VI jusqu’en 2004, au moment où elle décide de s’installer en France (Nantes). Avant la remise de matériels pour la lutte contre le Covid-19, son Association a mené plusieurs actions au cours des dernières années. Il s’agit, entre autres, de la collaboration avec une ONG italienne (CERFE), dans le cadre de la construction des bornes fontaines à Yaoundé VI, et avec l’ONUSIDA et le comité départemental de lutte contre le sida, dans la formation des pères éducateurs, à travers la mise en place d’une cinquantaine de comités dans l’arrondissement de Yaoundé VI, avec en prime, le montage des projets générateurs de revenus pour chaque comité.