Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Covid-19 : le CEMEAD-C forme les commerçantes de Yaoundé


Alwihda Info | Par - 5 Juin 2020

Grace à un appui du Canada, les femmes « Bayam Sellam » du marché du Mfoundi de Yaoundé ont bénéficié d’un atelier de sensibilisation animé par le Dr Pierre Flambeau Ngayap.


Le Haut-Commissaire du Canada au Cameroun, Richard Bale (au centre), avec à ses côtés le Dr Pierre Flambeau Ngayap et Mme Marie Jeanne Abéga, présidente de CEMEAD-Cameroun.
Le Haut-Commissaire du Canada au Cameroun, Richard Bale (au centre), avec à ses côtés le Dr Pierre Flambeau Ngayap et Mme Marie Jeanne Abéga, présidente de CEMEAD-Cameroun.
En cette période de propagation du coronavirus, pour la phase pilote de son projet, le Centre d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active Dynamique du Cameroun (CEMEAD-Cameroun), a bien pensé aux femmes commerçantes du marché du Mfoundi, où la propagation semble préoccupante. Le marché étant par essence, un milieu propice à la contamination et à la propagation du Covid-19. C’est ainsi qu’un atelier de formation des femmes « Bayam Sellam », leaders du marché du Mfoundi sur le Covid-19 et les mesures barrières contre la propagation de cette pandémie coronavirus, a été organisé à Yaoundé ce 5 juin 2020.
Animée par le Dr Pierre Flambeau Ngayap, cette phase pilote qui a eu lieu à la salle de réunion du marché du Mfoundi, a connu la participation d’une cinquantaine de femmes commerçantes. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Haut-Commissaire du Canada au Cameroun, Richard Bale. Dans son mot de bienvenue, la présidente du CEMEAD-Cameroun, Mme Marie Jeanne Abéga Ndjie, a déclaré que l’action du jour rentrait dans le cadre du projet « Education de la femme Bayam-Sellam du marché sur les questions de santé publique en appui au plan gouvernemental de riposte au Covid-19 ». En effet, ce projet est mis en œuvre avec l’appui du gouvernement canadien, ceci à travers un mécanisme dénommé Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL). Dans la riposte contre la pandémie du coronavirus, Mme Marie Jeanne Abéga a tenu à rappeler que cette initiative s’inscrit en droite ligne des mesures gouvernementales de lutte contre le Covid-19 au Cameroun.
Au cours de l’atelier de sensibilisation, le Dr Pierre Flambeau Ngayap, professionnel de la santé et chef du projet, a entretenu l’assistance sur plusieurs modules : les différents modes de transmissions du coronavirus, les symptômes de la maladie, les personnes les plus exposées, les méthodes de soins, les mesures prises par le gouvernement et les comportements essentiels à adopter au marché. Désormais édifiées sur les contours de la pandémie, tout en respectant les mesures barrières, les femmes commerçantes sont désormais outillées pour mieux barrer la route à la pandémie du coronavirus.
Un important don de matériels de protection a par ailleurs été offert aux femmes commerçantes. Il comprend 5000 masques à distribuer pendant trois mois, 2000 gels hydro-alcooliques, du savon et des seaux-robinets à installer à divers points des 15 hangars que compte le marché du Mfoundi. Pour sa part, la représentante des femmes commerçantes, Mme Sabine Andela, a remercié le gouvernement canadien et a promis que ses sœurs feront un bon usage du matériel reçu et une meilleure implémentation des enseignements prodigués par le Dr Pierre Flambeau Ngayap.