Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Covid-19 : les parlementaires de la Lekié au front


Alwihda Info | Par - 25 Avril 2020

Sous la conduite du sénateur Jean Marie Mama, ils ont remis un important don de matériels de protection aux neuf communes du département. C’était au cours d’une cérémonie présidée le 24 mars dernier à Monatélé par le préfet Patrick Simou Kamsu.


La solidarité nationale commence par la solidarité familiale.
La solidarité nationale commence par la solidarité familiale.
A peine sortis de la session du Parlement du mois de mars, les députés et le sénateur de la Lekié, soucieux du bien-être de leurs populations électrices d’hier, sont descendus sur le terrain à Monatélé le 24 mars dernier dans le cadre de leur action citoyenne pour lutter contre le Covid-19.
Au cours d’une cérémonie présidée par le préfet de la Lekié Patrick Simou Kamsu, ils ont remis à chacun des neuf maires du département, un important don de matériels comprenant du savon, des masques et des thermo flashes, ainsi qu’aux directeurs des hôpitaux de district. La délégation des parlementaires était conduite par le sénateur Mama Jean Marie, qu’accompagnaient les cinq députés de la Lekié, Ndongo Essomba Jean Bernard, président du groupe parlementaire RDPC à l’Assemblée nationale, Ndongo Eteme Edgard, Mme Ngaba Zogo Salomé, Koa Songo Gabriel et Mme Tassi Evelyne Chantal Denise épse Ayissi.
Ce geste est une réponse à l’appel de solidarité nationale lancé par le chef de l’Etat : « Nous mettons aussi en marche notre solidarité parlementaire, parce que la solidarité nationale doit commencer par la solidarité familiale », a rappelé le sénateur Jean Marie Mama. « Il faut surtout apprécier l’élan de cœur et la volonté des élites d’appuyer les populations personnellement ce que le gouvernement fait déjà », a déclaré pour sa part le préfet de la Lekié. Et en prenant possession du don des parlementaires, les maires ont promis d’en faire une distribution équitable.
Pour certains parlementaires comme Mme Ngaba Zogo, c’est un baptême de feu dans l’action sociale. Cette dernière qui a pris une part active à opération d’envergure pour la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus, ceci aux côtes des anciens, a fait une déclaration à la presse en manguissa, en eton, puis en français et en anglais. Dans cet élan de solidarité agissante, elle a appelé avec instance à toutes les populations de la Lekié, et au-delà, à respecter les gestes-barrières. Il faut rappeler que depuis l’apparition de la pandémie au Cameroun, seule la ville d’Obala a enregistré un cas de Covid-19, aujourd’hui hors de danger.