Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Efok football vacances Espoir football club enlève l’épreuve 2017


Alwihda Info | Par - 3 Septembre 2017 modifié le 3 Septembre 2017 - 17:56

Le festival culturel et sportif lancé le 22 juillet par l’Ascension du mont Loua, a refermé ses portes dimanche 27 août par la finale d’un tournoi de football d’un mois.


Le président Mbassi remettant le trophée.
Le président Mbassi remettant le trophée.
Efok football vacances Espoir football club enlève l’épreuve 2017 Le festival culturel et sportif lancé le 22 juillet par l’Ascension du mont Loua, a refermé ses portes dimanche 27 août par la finale d’un tournoi de football d’un mois. Le stade de la paroisse Ste Anne d’Efok a abrité, dimanche 27 août 2017, la finale du tournoi de football, prolongement du festival culturel et sportif de vacances mis en route le 22 juillet 2017.
Organisée par l’association Efok, Cercle Dynamique, la compétition a connu le soutien d’Orange Cameroun. Pour cette fête sportive très courue, aux prises deux équipes de la localité : 33 Football Club et Espoir d’Efok. Les deux meilleures d’une compétition qui a débuté par un championnat à huit dont l’équipe des Vétérans aura remporté le titre. Devant une foule en liesse et composée des populations d’Efok et ses environs, les acteurs du jour ont séduit entre autres, le maire de la commune d’Obala, Simon Pierre Ediba. Mais aussi de l’élite intérieure et extérieure. C’est à 16 heures précises que Simon Pierre Ediba donne le coup d’envoi de la partie. L’édile d’Obala d’une talonnade à la Ronaldo va émerveiller les nombreux spectateurs de la rencontre dont l’Abbé Parfait Angoa, vicaire à la paroisse Ste Anne d’Efok. Ainsi a été ouverte une finale très enlevée. Suite à la minute de silence observée en la mémoire de feue Françoise Bita Ayissi, Espoir d’Efok sans perdre de temps va matérialiser ses ambitions pour cet ultime match du tournoi. Sous l’œil très vigilant du trio arbitral conduit par Onomo Fils, les jeunes Cyrille Atangana, Ebanga, Anana entre autres vont multiplier des offensives en direction d camp adverse. Des raids qui vont se heurter à l’excellent portier de 33 Football Club.
Mordus du ballon
C’est ainsi que dès la troisième minute de jeu, dans un mouvement d’ensemble parti du flanc gauche, Espoir va passer en revue le milieu de terrain et l’attaque de 33 Football Club. Alors que le Ekanga le N0 8 est face au gardien, de buts, celui-ci place le ballon au-dessus de la cage. Trois minutes plus tard, c’est une fois de plus Ekaga qui va échouer face au portier dont la sortie opportune évite l’ouverture de la marque. Le match gagne en intensité, le ballon va d’un camp à l’autre, les offensives s’enchainent. Sauf que les attaquants manquent de réalisme. Pendant ce temps le public exulte. Les fans clubs donnent de la voix, les staffs tecniques rivalisent de choix tactiques pour le grand plaisir de certains mordus du ballon rond qui accompagnent des actions de jeu de leur geste du pied. 45e minute du match, Onomo Fils, Jean-Marie Tanga et Jean Abe mettent fin à la première partie. Les deux protagonistes de la finale regagnent dos-à-dos les vestiaires. Dès l’entame de la seconde mi-temps, Espoir d’Efok semble être en baisse de régime. 33 Football Club prend la direction des opérations. Comme une mitraillette, son attaque multiplie des offensives. Sans succès. Ses attaquants, à l’image de ceux d’Espoir, buttent sur l’excellent Petit chat, du surnom du gardien de but d’Espoir d’Efok, âgé seulement de 14 ans. Dès la 60e minute de jeu cependant, comme dopés, Espoir revient dans la partie. Son milieu de terrain donne du fil à retordre à celui de l’adversaire qui peine à organiser son jeu. Ce regain de dynamisme ne va pas tarder à donner des résultats. 70e minute du jeu. Partie du très remuant Anama latéral gauche d’Espoir, qui remonte le flanc et une-deux avec son milieu relayeur, il va idéalement servir en ballon en cloche à son avant-centre contré de justesse à l’entrée de la surface de réparation. La défense de 33 Football Club se dégage comme elle peut en chandelle. Du duel aérien, qui survient, résulte un coup franc en demi-corner. La remise en jeu qui s’en suit n’est guère plus fructueuse. Pour autant, la défense de 33 Football Club joue de précipitation. Le ballon est récupéré par l’adversaire qui place idéalement un ballon au N0 13 d’Espoir.
C’est ainsi que Cyrille Atangana Ze va tourner sur lui-même avant de fusiller le portier de 33 Football Club. Le vétéran Jean-Marie tanga, le capitaine de l’équipe n’a que ses souvenirs face à la domination d’Espoir qui, deux minutes après, organise un mouvement constitué d’un enchainement de passes, parti du flanc droit. Le centre en retrait qui en résulte aboutit au second but marqué par Cyrille Atangana Ze qui double la mise. La suite de partie est très disputée. Mais le score ne changera plus.
Espoir d’Efok enlève ainsi, l’édition 2017 d’Efok football vacances. Les différentes distinctions seront remises par le président Louis Marie Mbassi et le vice-président le lieutenant-colonel Lucien Basile Tsanga. Alors que le rendez-vous a été pris pour 2018.