Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
CULTURE

Cameroun : Jean Berthelot Zambo officiellement sur le trône de Nkolkosse


Alwihda Info | Par - 28 Juillet 2021

Au cours d’une cérémonie présidée par le préfet de la Lékié (région du Centre), Patrick Simou Kamsu, le nouveau chef traditionnel a officiellement été installé le 23 juillet dernier.


Cameroun : Jean Berthelot Zambo officiellement sur le trône de Nkolkosse
L’événement, placé sous le signe de la renaissance par la modernité, a minutieusement été préparé depuis de longues semaines, avec comme acteur principal, l’ancien gouverneur et conseiller régional, Jules Marcellin Ndjaga, dans son rôle de président opérationnel du comité d’organisation. Et le 23 juillet dernier, la cour principale de la chefferie de deuxième degré de Nlolkosse, dans l’arrondissement de Monatélé (département de la Lekié), a été prise d’assaut par les populations de tous les rangs. C’était à l’occasion de l’intronisation officielle du chef de ce groupement qui compte 19 villages des arrondissements de Monatélé et d’Ebebda.

Il convient de rappeler que cette circonscription traditionnelle occupe une place de choix dans le département de la Lékié, et une certaine stature à l’échelle nationale. Et compte tenu de la dimension sociale que représente le nouveau chef, le Dr Jean Berthelot Zambo (médecin de renom et spécialiste de la chirurgie), la cérémonie de Nkolkosse a été particulièrement très courue. Avant l’investiture par l’autorité administrative, le préfet de la Lékié, Patrick Simou Kamsu, l’on a suivi avec beaucoup de recueillement, la messe d’action de grâce, dite par l’évêque du diocèse de Kribi, Mgr Damase Zinga Atangana.
Bien plus, il y a eu ces rites traditionnels, faits par les confrères chefs traditionnels du nouveau chef, par ailleurs conseiller régional de la région du Centre (commandement traditionnel), ancien responsable de la santé de la Société sucrière du Cameroun (Sosucam) et des formations sanitaires publiques du Cameroun. Le Dr Zambo est aussi directeur du Centre médical Funs Aqua Vivens (Yaoundé-Olembe).

En l’installant dans son trône de chef de deuxième degré du groupement de Nkolkosse, le préfet de la Lékié, Patrick Simou Kamsu a rappelé au nouveau chef, les obligations inhérentes à sa charge traditionnelle. Il a réitéré que les traditions sont appelées à évoluer pour mettre fin à certaines pratiques qui ne concourent pas à l’épanouissement des populations. Désormais installé dans son trône, le chef Zambo va ainsi s’atteler à la promotion du développement social économique dans son groupement. Il s’agira également de combattre la pratique de sorcellerie, la consommation abusive de l’alcool et des stupéfiants, entre autres maux qui minent gravement les populations des zones rurales.
Dans un proche avenir, le nouveau chef compte réhabiliter le palais de Nkolkosse et en faire un musée dédié à la civilisation Anagsama Lessomlo. Ce espace de culture comportera une bibliothèque, un centre multimédia, une salle de conférence, des salles d’exposition et des ateliers de musique traditionnelle, de gastronomie, entre autres



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 31 Décembre 2021 - 07:48 Tchad : le Chari-Baguirmi à l'honneur au Festival Dary