Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun /Lutte contre le Coronavirus : la société SCRM Maya offre 150 millions à l’Etat


Alwihda Info | Par - 13 Mars 2020

C’était au cours d’une cérémonie présidée ce 13 mars 2020 par le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie et en présence des membres de l’Association des Raffineurs des Oléagineux du Cameroun (ASROC).


Le PDG de la société SMC Maya, Ngamba Bienvenu (au centre) et le SG de l’ASROC, Jacquis Kemleu (à droite).
Le PDG de la société SMC Maya, Ngamba Bienvenu (au centre) et le SG de l’ASROC, Jacquis Kemleu (à droite).
En raison de la pandémie du Coronavirus qui représente actuellement une menace mondiale, le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, accompagné du secrétaire d’Etat Alim Hayatou, a reçu en audience ce 13 mars à son cabinet, une délégation constituée de Ngamba Bienvenu, vice-consul du Liban au Cameroun et PCA de la Société Camerounaise de Raffinage Maya et Cie (SCRM et Cie), Kemleu Tchabgou Jacquis, secrétaire de l’Association des Raffineurs des Oléagineux du Cameroun (ASROC) et par ailleurs président du Comité d’Orientation du Centre Technique Agroalimentaire du Cameroun, Nitha Martin directeur comptable de SCRM et Cie et Tajoudini Mama directeur Technique de SCRM et Cie. Cette délégation conduite par Ngamba Bienvenu est venue remettre au gouvernement camerounais, un chèque de 150 millions de FCFA, pour lutter efficacement contre la progression de la pandémie du coronavirus au Cameroun.
« L’objet de notre visite était de venir rencontrer le ministre de la Santé publique au sujet de ce virus mondial. En tant que société citoyenne, nous tenons à manifester notre soutien aux pouvoirs publics par notre contribution et encourager ainsi d’autres acteurs économiques à faire plus », a déclaré à la presse, Ngamba Bienvenu qui représentait par ailleurs le PDG de la société SCRM Maya, Hazim Hazim, à cette cérémonie. Ce geste marque la volonté de cette entreprise citoyenne qui emploie directement plus de 800 personnes. En effet, depuis quelques semaines, le ministère de la Santé publique est au-devant de la scène nationale, avec l’apparition du coronavirus, ceci au travers des mesures de veille sanitaire prises par le gouvernement.
Pour Jacquis Kemleu, le SG de l’ASROC et par ailleurs nouveau maire élu de la ville de Dschang, « il a été question, comme de coutume en temps de crise, de contribuer aux efforts du gouvernement en temps de crise. Au début de la guerre contre Boko Haram, nous avons offert un don de 10 000 cartons de savons et d’huiles. Quand on est une société citoyenne, on ne peut que poser des actes dignes de ce nom. Le gouvernement a des difficultés financières, la SCRM Maya, tête de proue dans le secteur de la transformation de raffinage donne le ton. Ce virus ne passera pas tant que les industriels pourront poser des actes comme d’habitude ».
Au sein des entreprises de l’ASROC, des mesures sanitaires sont prises. La SCRM Maya étant certifiée ISO 22000, la sécurité sanitaire des aliments est de mise. L'occasion était aussi de rassurer les consommateurs locaux, quant à la disponibilité des produits. Leader en termes de transformation au plan national, la SCRM Maya produit 39 000 tonnes d’huiles par mois. Pour l’heure, les approvisionnements en huiles végétales et en savons de ménages seront assurés, au moins jusqu’au mois de juin 2020.