Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : une compétition de boxe arabe a eu lieu à Douala


Alwihda Info | Par - 14 Juin 2022

Le gala de boxe arabe, dénommé Fight Night Series, qui s'est tenu au gymnase du collège de La Salle à Douala le 11 juin dernier, a connu un réel succès.


Le gymnase du collège de La Salle de Douala, s'est avéré assez étroit ce samedi 11 juin 2022, pour accueillir les nombreux spectateurs et fans de la boxe arabe, venus assister aux matchs de gala de cette discipline sportive.

Cette initiative a été menée par la Team 400 de Suisse, en partenariat avec l'Association sportive pour la promotion de de la boxe arabe (ASPROBA). Et dans l'organisation du jeu, les jeunes boxeurs se sont affrontés dans les catégories 70kg+ 93 kilogrammes, avec en prime, deux ceintures pour les vainqueurs.

A cet effet, le président de la fédération camerounaise de boxe arabe, Mouhamadou Lamine Yaro, dans son discours de circonstance, devant une assistance venue s'informer sur les grandes lignes de lui, « il revient aux participants de mettre en lumière, leurs techniques de frappe et le mouvement d'attaque ».

Il faut signaler que cette compétition de haute facture, s’est déroulé sous les regards vigilants des arbitres, dont la notoriété ne souffre d'aucun doute, et en présence d'un parterre impressionnant de personnes, venues admirer les combats.

La compétition a été âprement disputée, et au terme des combats, c'est Kontelejou Pierre William qui a été vainqueur pour la catégorie des - 70 kilogrammes, après la blessure de Fono Yves en finale. Chez les poids lourds, Siaka Hermann Thierry a remporté, face à Fanfan Ndjiki, après un combat de titans, acclamé par une foule en liesse. Après plusieurs contestations de part et d'autres, les organisateurs pensent prendre une revanche au mois de décembre 2022.

Selon l'ASPROBA, un grand gala international de boxe arabe, dénommé Arab Boxing championship sera organisé le 27 août 2022, avec la participation de 12 pays gros calibres de la boxe arabe, et quatre titres internationaux. Ce sera une occasion idoine pour le pays des Lions indomptables de vendre ce sport, piloté par le jeune président Mouhamadou. Lamine Yaro. Il sera également question pour le Cameroun de vendre sa diversité culturelle.

L'ASPROBA veut ainsi multiplier ce genre d’initiatives, et ces combats pour la détection des talents, afin de sortir la boxe arabe de l'ombre, à travers la vulgarisation de cette discipline qui prend de l'ampleur sur le plan mondial. Le gala du mois d’août prochain connaîtra la présence des grands noms de la discipline, du président mondial de la boxe arabe, et de plusieurs autres personnalités et hommes d'affaires du monde arabe.










TRIBUNE & DEBATS