Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Centrafrique : Vers une sanctuarisation du terrorisme


Alwihda Info | Par Rodrigue Joseph Prudence MAYTE - 26 Mars 2014


Par Rodrigue Joseph Prudence MAYTE

Rodrigue Joseph Prudence MAYTE
Rodrigue Joseph Prudence MAYTE
Devant  la cavalcade des derniers rebondissements du pays, il est impérieux de placer  la main en visière en vue de scruter dans les moindres détails les méandres de la brume contemporaine.Aussi, il serait  aisé  de regarder scrupuleusement dans le rétroviseur afin de décrypter les causes lointaines de ce drame qui était jadis une alerte. Manifestement, le décès du Guide Libyen a  bouleversé en profondeur  le relief politique de certains pays africains  et détraqué leurs approches géostratégiques voire sécuritaires. Il est d'une évidence absolue que le Guide Libyen exerçait une influence palpable sur les différentes  organisations terroristes qui œuvraient sur le continent africain.
 
Plusieurs informations concordantes qui ont d'ailleurs connu l'ombre d'une démonstration convaincante témoignent que le Guide Libyen financiarisait ces mouvements terroristes. En plus, cette financiarisation lui permettait d'avoir un droit au chapitre. Cerise sur le gâteau, le Guide utilisait cette influence désopilante pour  faire une pression supplémentaire sur tous les pays qui lui étaient réfractaires.De prime abord, le Guide exerçait une hégémonie incontestée sur ces différentes organisations terroristes à tel enseigne qu'il  réussissait même à les mettre droit dans leurs bottes. Un contraste saisissant qui montrera ses limites dès l'annonce du décès de KADHAFFI. 
 
Il n'est guère un secret pour personne que le continent africain dénote plusieurs foyers de tensions depuis la disparition du Guide Libyen.En outre, il y' a eu une prolifération inextinguible des organisations terroristes sur le continent.Plusieurs événements factuels (exemple: attaque du super marché kényan par les Shebabs, la déstabilisation du Mali par Azawad et Ansardine,Boko haram au Nigeria, l'attaque du site stratégique d’Algérie etc...) démontrent à suffisance le professionnalisme de ces organisations terroristes qui étaient  assimilées autrefois à un conglomérat de voyou.Fort de tout ce qui précède, il faut admettre que la Centrafrique traverse une impasse excessive qui puise ses tentacules dans le mercenariat ambiant. 
 
De surcroit, le mode opératoire des enturbannés s'apparente vraisemblablement à celui des organisations terroristes.Pire encore, les revendications de ceux-ci  sont  véritablement calquées sur le modèle des séparatistes du Mali. Ce faisant,peut-on croire à une guerre inter religieuse en Centrafrique?Pourquoi la partition du pays est 'elle subitement à l'ordre du jour?La religion est ' elle au dessus de l' état? Une chose est  certaine, l'environnement sociétal a toujours imposé aux Centrafricains une communauté de vie.Si les Centrafricains d'obédiences musulmanes demandent la partition du pays, les chrétiens,les animistes et les athées n'en feront 'ils pas autant? Il semblerait que certains troglodytes veulent poser définitivement leurs valises dans le nord et ils militent en ce net moment pour la partition du pays...Dans cette chienlit, nous utiliserons les mots contre des maux.
 
Rodrigue Joseph Prudence MAYTE
Chroniqueur, Polémiste
www.lesplumesderca.com