Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo/Diplomatie : lettres de créance de nouveaux ambassadeurs de la France et du Ghana


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 13 Août 2019 modifié le 13 Août 2019 - 18:15

Deux nouveaux ambassadeurs ont présenté au Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, leurs lettres de créance, ce mardi 13 août 2019, au palais du peuple, à Brazzaville. Joseph Kwaru Antwi pour le Ghana et François Barateau pour la France ont affiché leur volonté d’œuvrer en faveur de la solidarité et du renforcement de la coopération entre le Congo leurs pays respectifs.


François Barateau présentant ses lettres de créance.
François Barateau présentant ses lettres de créance.
Monsieur Joseph Kwaru Antwi a été le premier à franchir le perron du salon des ambassadeurs du Palais du peuple, pour présenter au chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, la lettre qui l’accrédite comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de son pays au Congo.

Le nouvel ambassadeur du Ghana, au terme d’un bref échange , a présenté sa gratitude au Chef de l’Etat congolais , Denis Sassou N’Guesso, avant d’exprimer sa volonté de travailler au Congo. Pour lui, c’est une occasion de consolider les relations cordiales déjà existantes entre le Congo et le Ghana. Avant de travailler en République du Congo, Joseph Kwaru Antwi était au poste en République Démocratique du Congo, comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire.

Le diplomate français, François Barateau a emboîté le pas du ghanéen pour le même exercice. Le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française au Congo, François Barateau a succédé à Bertrand Cochery

Le nouvel ambassadeur de France au Congo était en poste en Guinée équatoriale, avant d’être accrédité au Congo. L’arrivée de ces deux nouveaux ambassadeurs au Congo prouve, à suffisance, que la diplomatie congolaise se porte bien, selon une source proche des milieux diplomatiques congolais.

A noter que, le Congo est l’un des rares pays qui n’a pas de conflit ouvert avec ses voisins parce qu’il s’emploie à œuvrer au renforcement des liens d’amitié et à dynamiser davantage sa coopération avec les pays frères et amis.