Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d’Ivoire/Programme d’appui direct aux entreprises : L’ADCI réalise un « bilan satisfaisant », après deux années d’exécution


Alwihda Info | Par - 26 Juillet 2019 modifié le 26 Juillet 2019 - 13:25


Le Programme national de restructuration et de mise à niveau (Pnrmn), à destination des entreprises en Côte d’Ivoire, en vue d’aider à assurer leur compétitivité, enregistre un « bilan satisfaisant », après deux années d’exécution. C’est ce qu’a relevé le directeur général de l’Agence pour le développement et la compétitivité des industries de Côte d’Ivoire (Adci), Diabaté Mohamed, au cours d’une conférence de presse, le 25 juillet à Abidjan-Marcory.
Selon M. Diabaté, l’Adci qui est la structure d’exécution du Pnrmn, consistant à apporter un appui direct aux entreprises, a enregistré sur la période d’octobre 2016 à juin 2019, un total de 75 entreprises adhérentes, sur un objectif de 50, soit un taux de réalisation de 150 %.
Sur cette même période, 55 entreprises ont été diagnostiquées avec un plan de mise à niveau-Business plan, sur un objectif de départ de 50, soit 110% de taux réalisation.
De même, 35 entreprises ont reçu la mise en place de système de management qualité et certification, sur un objectif de départ de 50, soit 70% de taux de réalisation. 15 entreprises sur un objectif de 50, ont bénéficié de l’assistance technique, soit un taux de réalisation de 30%. Enfin, la formation des cadres des entreprises adhérentes a touché 130 entreprises, sur un objectif fixé de 200, soit un taux de réalisation de 65%.
S’agissant de la répartition sectorielle des entreprises ayant adhérées au Pnrmn, on note 50% dans l’agroalimentaire, 12% dans la mécanique-électriques, idem pour la chimie-plasturgie, 5% dans l’imprimerie-emballage, 4% dans le bois, 3% dans l’industrie pharmaceutique, idem pour le textile et l’habillement, et enfin 8% pour les divers.
Soulignant que les perspectives du Pnrmn sont bonnes, Diabaté Mohamed a traduire sa gratitude au nom de l’Etat de Côte d’Ivoire, au groupe de la Banque Africaine de Développement (Bad), pour son concours, à travers un don, d’une valeur de 8,2 milliards de F Cfa.     
 

Journaliste, correspondant d'Alwihda Info en Côte d'Ivoire. En savoir plus sur cet auteur