Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

"Coup d'Etat" en Guinée équatoriale: une soixantaine de tchadiens interpellés


Alwihda Info | Par AFP - 4 Janvier 2018 modifié le 4 Janvier 2018 - 20:18


Le président equato-guinéen. Crédits : sources
Le président equato-guinéen. Crédits : sources
Une soixantaine de commerçants tchadiens ont été interpellés ces derniers jours en Guinée équatoriale, a indiqué jeudi l'ambassadeur du Tchad dans le pays, au lendemain de la visite à Malabo du ministre tchadien des Affaires étrangères après l'annonce par le gouvernement d'un "coup d'Etat" déjoué.

Les commerçants tchadiens "étaient 55 détenus hier (mercredi) à Malabo, 9 à Momgomo, et d'autres à Ebebyin", a déclaré à l'AFP Paul Nahari Nguaryanan, ambassadeur du Tchad à Malabo.

Selon une source au ministère tchadien des Affaires étrangères, "une partie" des commerçants tchadiens a été libérée jeudi, après l'audience du ministre tchadien des Affaires étrangères, Mahamat Zen Cherif, avec le président Teodoro Obiang Nguema mercredi soir à Malabo.

Mercredi, la Guinée avait annoncé avoir déjoué un "coup d'Etat". Selon un communiqué, un groupe de mercenaires étrangers - en majorité tchadiens, mais aussi soudanais et centrafricains - a voulu le 24 décembre "attaquer le chef de l'Etat qui se trouvait dans le palais présidentiel de Koete Mongomo pour les fêtes de fin d'année".