Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Des dattes saoudiennes au pauvre peuple gabonais


Alwihda Info | Par - 9 Août 2013 modifié le 9 Août 2013 - 11:54

Dans le cadre des festivités marquant la fin du Ramadan, l’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Gabon, Adnan Abdurahman Al Mandeel, a remis au ministre délégué auprès du ministre des Affaires Etrangères, chargé du Nepad et de l’Intégration Régionale, Dominique Guy Noël Nguieno, ce mercredi 7 août 2013 à Libreville, 50 tonnes de dattes destinées à la population gabonaise.


 
Le ministre délégué aux Affaires étrangères, Dominique Guy Noël Nguieno, recevant symboliquement un carton de dattes. © Gabonreview/Désiré Clitandre

Le ministre délégué aux Affaires étrangères, Dominique Guy Noël Nguieno, recevant symboliquement un carton de dattes. © Gabonreview/Désiré Clitandre

L’ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Gabon, Adnan Abdurahman Al Mandeel, a fait un don de 50 tonnes de dattes aux musulmans du Gabon qui devraient incessamment terminer le jeûne du Ramadan. La donation a été l’objet d’une cérémonie au siège du ministère des Affaires Etrangères du Gabon, où le diplomate saoudien a préalablement eu un tête-à-tête avec le ministre délégué aux Affaires étrangères, Dominique Guy Noël Nguieno. L’occasion pour le plénipotentiaire saoudien de présenter au ministre le contexte de cet acte, mais surtout de faire le point des relations bilatérales entre le Gabon et le Royaume d’Arabie Saoudite.
Ces dattes seront remises à la population gabonaise et particulièrement aux musulmans qui célèbrent, certainement le vendredi 9 août 2013, cette fête religieuse. Déclarant que ce «cadeau sous forme de 50 tonnes de dattes à la République gabonaise, amie, montre l’importance que donne le gouvernement du serviteur des Deux Saintes Mosquées aux liens d’amour et d’amitié qui lient nos deux pays et manifeste du devoir religieux du gouvernement du Royaume d’Arabie Saoudite coïncidant avec la fête de l’Aïd al fitr», SE Adnan Abdurahman Al Mandeel a indiqué que les relations entre le Gabon et son pays se «caractérisent par l’harmonie dans les positions et par des visions communes, pour réaliser la paix et la stabilité dans nos deux pays et la prospérité et le développement de nos peuples».
La bonne action est un témoignage et une manière de fortifier la coopération et les relations bilatérales entre les deux pays, établies en 1974 avec l’ouverture des ambassades respective, à Libreville et à Riyad. Une coopération très souvent matérialisée par les actions de la Banque islamique de développement (BID). Même si cette coopération n’a pas beaucoup évolué, il n’en demeure pas moins que des projets d’accords sont encours concernant par exemple la tenue régulière des Commissions mixtes, l’enseignement supérieur, les institutions financières, les assurances et équipements de sécurité, entre autres.

http://gabonreview.com/blog/fin-du-ramadan-50-tonnes-de-dattes-don-de-larabie-saoudite/

Article intégral avec changement du titre