Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Étude et Immigration au Canada : L’orientation des jeunes africains est un grand défit


Alwihda Info | Par Dr. Fadoul Souleyman Tidjani - 20 Septembre 2017


Crédits photo : Sources
Crédits photo : Sources
Après plusieurs années des recherches universitaires au Canada, j’aimerai partager mes expériences avec nos petits jeunes désirant faire des carrières au Canada ou ailleurs à l’étranger. S’il y’a un mot qui peut résumer le succès c’est la bonne orientation dont je résume dans les points suivants:

1- L’orientation dans les études: J’en ai vu des gens qui se sont rendus compte après plusieurs années d’études acharnées qu’ils ne sont pas dans la bonne place, parce qu’ils ne se sont pas posés les bonnes questions dès le départ ou bien mal orientés par un X ou Y. Donc avant de décider de s’embarquer dans une aventure d’étude quelconque, posez- vous six questions Pourquoi je fais ça? Et répondez honnêtement, demandez aussi de l’aide d’un expérimenté dans le domaine, vous en saurez par la suite si ça vaut la peine de continuer ou changer de direction.

2- Pour ceux qui veulent étudier au Canada avec leur propre moyen dans des domaines techniques, ne vous embarquez pas directement aux études universitaires, commencez d’abords par ce qu’on appelle le DEP (Diplôme d’étude professionnelle) de 1 an ou 2 ans. Ceci vous facilitera de trouver un travail rapide et professionnel dans l’industrie et faire une carrière.

3- Après votre DEP, vous pouvez déposer votre dossier pour obtenir la carte de résidence permanente du Canada. Si vous voulez continuer vos études universitaires par la suite, cette carte vous donnera le droit de payer les mêmes frais scolaires que les canadiens.

Bourse d’exemption

Certaines bourses d’exemption sont disponibles, mais il serait facil de les obtenir quand on est au Canada (voir mon article: http://actutchad.over-blog.com/article-bourses-d-etudes-du-quebec- fadoul-souleyman-tidjani-interpelle-les-autorites-tchadiennes-114056365.html)

Immigration Professionnelle

Certains hommes d’affaires ou travailleurs africains désirent immigrer au Canada mais ne savent pas. Soyez prudent aux détracteurs trompeurs dans l’internet. Il y’a des procédures légales et claires, renseignez-vous avant de se lancer

Refugiés et risques

Certains payent des moyens colossaux pour obtenir le visa d’un pays limitrophe du Canada et par la suite entre au Canada par voie terrestre d’une façon illégale. Cette méthode marche pour certains en obtenant le droit d’asile après une enquête mais malheureusement pour d’autre c’est le refus et donc seront refoulés. Ce qui est à noter, la somme dépensée pour le visa à travers des intermédiaires suffit pour entrer officiellement au Canada et faire un certificat de formation d’une année dans un domaine spécifique et obtenir par la suite son permis de travail.

En résumé, je conseille fortement nos petits frères et amis désirant étudier au Canada ou immigrer de passer par les voies légales. Ceci pourrait prendre un peu de temps mais plus sécuritaire pour votre avenir.

Je profite également de l’occasion pour mettre mes articles scientifique sur ma vision de l’électrification de l’Afrique en Énergie solaire :

1- Optimization of Standalone Micro-grid Considering Active Damping Technique and Smart Power Management Using Fuzzy Logic Supervisor
(http://ieeexplore.ieee.org/document/7571129/)

2- Design of building integrated photovoltaic system to the grid with power quality improvement features for Central African countries
(http://ieeexplore.ieee.org/document/7048780/)

3- Control strategy for improving the power flow between home integrated photovoltaic system, plug-in hybrid electric vehicle and distribution network
(http://ieeexplore.ieee.org/document/7048777/)

4- Integration of renewable energy sources and the utility grid with the Net Zero Energy Building in Republic of Chad
(http://ieeexplore.ieee.org/document/6388580/)

Note: Je pourrai répondre à certaines questions sur l’orientation des études et l’immigration professionnelle à mon courriel: fadloullah3@gmail.com

Dr. Fadoul Souleyman Tidjani,
Chercheur en Énergie renouvelable à l’Université du Québec-ETS (Montréal-Canada),
Fadloullah3@gmail.com