Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Guinée/Gestion du pouvoir : "Alpha Condé ou l'échec d'une stratégie d'isolement !"


Alwihda Info | Par Mamadou BARRY - 16 Octobre 2011


  Conakry, le Mercredi 12 Octobre 2011            Les Services de renseignements sous le contrôle du No. 3 du CNDD disaient à une époque :  
  • Il faut menacer les cadres de l’administration qui le soutiennent ;
  • Il faut intimider,par des audits, les opérateurs économiques qui le financent ;
  • Il faut lui coller des actifs imaginaires pour faire croire qu’il a volé ;
  • Il faut le couper de sa base ;
  • Ses partisans vont s’échauffer un peu et ils finiront par ce clamer
  C’est ainsi que le CNDD, sous le contrôle de Dadis et de Sékouba, avait monté une stratégie pour mettre hors d’état de nuire, le Président de l’UFDG.   Comme il fallait s’y attendre et comme s’il ne s’agissait que de la même stratégie, toutes la gestion de la Transition s’est basée sur cette logique qui est celle d’éliminer, par tous les moyens, Cellou Dalein DIALLO du paysage politique.   L’opinion tant nationale qu’internationale a vu la complicité dans la gestion de la transition entre le trio : Sékouba, Alpha et Jean Marie DORE pour mettre de côte Cellou  Dalein DIALLO, je ne sais qu nom de quel principe et valeurs démocratiques   Alpha, comme pour poursuivre cette stratégie, Alpha a emboîté le pas des responsables de la transition pour faire croire à l’opinion que Cellou Dalein, c’est juste l’UFDG et rien d’autre que le Fouta. Cette conviction q été si bien ancrée que le Président du RPG a tout simplement décidé de ne jamais faire campagne en Moyenne Guinée, tellement la haine pour cette région et ses ressortissants est forte chez lui. Tout son message de campagne a été de mettre de côté les projet pour s’attaquer à une ethnie, ne voyant plus le leader de l’UFDG comme un politique avec un projet de société, mais juste un peuhl et sa communauté qui vont chasser les autres du pays.   Cette haine nous a produit entre les deux tour la fameuse eau « empoisonnée » n’ont pas pour dénoncer des pratiques non-conformismes, mais juste pour massacrer et chasser un certain électoral en Haute Guinée en général et Kouroussa et Siguiri en particulier.   Avant la proclamation des résultats du second tour, Alpha disait que trois régions naturelles sur 4 ont voté pour lui et que 4 Communes de Conakry ont voté pour lui, faisant ainsi croire que seul le Fouta et Ratoma ont refusé de lui apporter leur suffrage.   Nul n’a besoin de revenir sur la gestion des affaires depuis sont investiture en ce qui concerne la ségrégation dans tout ce qui se fait par rapport à une ethnie. C’est à la suite d’une certaine exagération dans le mépris et la haine qu’il a été question pour les uns et les autres de se rendre compte que la cible de Alpha n’est rien d’autre que l’ethnie peuhle et le seul leader charismatique de l’opposition.   Se rendant compte que l’on peut certes gagner une élection en jouant sur la fibre ethnique, mais on ne peut nullement gérer un pays en divisant les fils et les filles du pays, Alpha CONDE décide de mettre en place un Duo de religieux pour mettre en place une commission de réconciliation. Comme par hasard, la première mission de cette commission se dirige vers le Fouta, comme si Alpha montre qu’il a fait des choses envers et contre cette communauté.   Alpha Condé, voulant se servir des deux religieux a cherché à mettre la pression sur les sages du Fouta en pensant que ce qui a prévalu du temps de Sékou Touré et de Lansana Conté était encore d’actualité. L’objectif était de faire en sorte d’aller impressionner et intimider des sages aux Fouta pour venir se coucher devant le Chef de l’Etat et se plier à ses 4 volontés. Cette attitude allait automatiquement isoler le leader de l’UFDG et le couper ainsi de sa base.   Parallèlement à cette vision et à cette stratégie d’isolement du leader de l’UFDG, le pouvoir en a profité pour également se lancer dans la déstabilisation de la CNTG en remettant en cause l’élection de Mr. DIALLO Amadou pour vouloir le remplacer par Mr. TOURE Yamoussa. Pour le Président de la République, il est clair que celui qui tient la CNTG, tient forcément le pays et lorsqu’il se dit qu’un DIALLO soutiendra forcément un autre DIALLO, il y a de quoi paniquer le locataire de Sekoutouréya. On comprend alors l’acharnement contre le leader syndicaliste.   Revenant sur le cas des sages du Fouta, ils sont venus et fidèles à leur conviction, ils ont dit ce qu’il fallait dire au Président de la République et avant de rentrer, ils ont pris le soin de rendre visite au leader de l’opposition guinéenne pour lui réitérer leur soutien total et indéfectible. A la sortie du domicile de Cellou Dalein DIALLO, ils sont également allés rendre visite à Mr. DIALLO Amadou, Secrétaire Général de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) pour lui signifier leurs soutien, solidarité et bénédictions pour la suite du combat.   Comme il fallait s’y attendre, il y a toujours des brebis galeuses qui sont là pour se prostituer au pouvoir afin de préserver des intérêts personnels et égoïstes au risque de perdre le peu de dignité qu’elles ont. Mais ces brebis ont compris que la Guinée a changé et le Fouta aussi et que plus jamais les choses ne seront comme avant.   Dans cette gestion chaotique du pouvoir, Le Président de la République « Démocratiquement » élu fait preuve d’un manque certain et total de discernement et de responsabilité. Comme dit Alpha Blondy, le Président a tout fait pour que le peuple entier soit fâché :  
  • Le Collectif est fâché parce que le fichier est tripoté ;
  • L’ADP est fâchée parce que le droit n’est pas respecté ;
  • La CENI est fâchée parce que certain n’ont pas bouffé ;
  • La CNTG est fâchée parce que son leader est menacé ;
  • La Forêt est fâchée parce que ses enfants sont condamnés ;
  • La Basse Guinée est fâchée parce que tous les acquis de Conté sont bafoués ;
  • Le Fouta est fâché parce que ses enfants discriminés et ségrégués
 
Pour un véhicule à 4 roues, monsieur le Président, les choses se compliquent. Je dirai même qu’avec tous ces pneus crevés, même avec un camion remorque à 10 roues, le trajet à parcourir va être extrêmement long et le chauffeur risque de ne jamais sans sortir.
  Pour finir monsieur le Président, sachez qu’après la reconnaissance du peuple de Guinée, les honneurs des autorités de la sous région et d’ailleurs, la considération et le respect de la Communauté Internationale et le plébiscite des Sages du Fouta envers Cellou Dalein DIALLO, C’est maintenant au tour du Président de la République Française, Nicolas SARKOZY d’inviter le leader de l’opposition guinéenne en France cette semaine.   Comme dit Dr. Fodé Oussou FOFANA :   « Quand un homme est Grand, il ne peut manger qu’à la table des Grands !!!! »   Moi, je rajouterais :   «  Quand un homme est petit, il n’a que de la haine à exprimer pour diviser son peuple et il ne peut s’entourer que de personnes plus petites que lui, afin de lui donner l’impression d’être grand !!! »   A vous mes chers lecteur de voir qui est Grand et qui est Petit.       Mamadou BARRY, Analyste Financier mamadoubiro@yahoo.fr 68-28-09-09 (Orange – 28 – Septembre – 2009)



1.Posté par Kebson le 18/10/2011 08:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous mentez Cellou n'a jamais été invité par l'Elysée. On le voit daIlleurs sur la photo tel un rusé cherchant a paraitre au coté de Sarkozy. Heureusement pour lui kil a respecté la distance de sécurité si non les gardes du corps allaient le cueillir comme une mangue pourris. Cellou a l'Elysée, mon œil ouais !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Janvier 2021 - 14:26 La Nouvelle Afrique !







TRIBUNE & DEBATS