Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

L’Experte indépendante des Nations Unies en visite en République Centrafricaine pour évaluer la situation des droits de l'homme


- 3 Juin 2019 modifié le 1 Janvier 1970


Office of the UN High Commissioner for Human Rights (OHCHR)
Télécharger le logo

L’experte indépendante des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en République centrafricaine (RCA), se rendra dans le pays du 4 au 14 juin 2019.

Marie-Thérèse Keita-Bocoum effectue sa visite quelques mois après la signature de l’Accord de paix signé le 6 février entre le Gouvernement et 14 groupes armés et les attaques meurtrières qui ont fait plus de 49 morts dans la préfecture d’Ouham-Pendé le mois dernier. Dans ce contexte, cette visite se concentrera sur la protection des populations et la lutte contre l'impunité en tenant compte des actions susceptibles de compromettre le succès du processus de paix.

Au cours de sa visite, Mme Keita Bocoum évaluera également la mise en œuvre de l'Accord de Khartoum, notamment en ce qui concerne la justice transitionnelle, et la situation des jeunes et des femmes. Elle rencontrera les autorités nationales. Elle se rendra éventuellement dans différentes régions. Elle visitera des organisations en charge de la protection des populations et de la mise en œuvre de programme sociaux, particulièrement des femmes et des jeunes.  Mme Keita Bocoum rencontrera également des représentants d'organisations de la société civile, du système des Nations Unies et du corps diplomatique.

L'experte indépendante fera le point oralement sur cette visite de dix jours au cours de la quarante et unième session du Conseil des droits de l'homme à Genève, en juin-juillet 2019.

Mme Marie-Thérèse Keita-Bocoum est l’Experte indépendante sur la situation des droits de l’homme en République centrafricaine Le mandat de l’Experte indépendante sur la situation des droits de l’homme en République centrafricaine a été créé par le Conseil des droits de l’homme le 27 septembre 2013. Mme Marie-Thérèse Keita Bocoum, ancienne professeure à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’université d’Abidjan en Côte d’Ivoire, a occupé différents postes tant dans son pays qu’au sein de l’ONU. Elle a été Rapporteuse spéciale sur la situation des droits de l’homme au Burundi, Représentante de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme auprès de l’UNOWA, mais également Directrice de la division des droits de l’homme et Représentante de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme au Darfour.

Les Experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des " procédures spéciales " du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

Distribué par APO Group pour Office of the UN High Commissioner for Human Rights (OHCHR).


Source : https://www.africa-newsroom.com/press/lexperte-ind...