Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

L'Iran va fermer ses frontières pour contrôler le trafic de drogue


Alwihda Info | Par Ahmat Yacoub - 26 Novembre 2008 modifié le 26 Novembre 2008 - 14:30

Le secrétaire général du DCH, ismaïl Ahmadi-Moqqaddam, a déclaré que l'Iran a l'intention de mettre fin au flux de stupéfiants dans le pays dans un proche avenir, a indiqué le media.


TEHERAN, 25 novembre (Xinhua) -- Les autoriés du contrôle des drogues (DCH) de l'Iran ont annoncé la fermeture des frontières du pays dans les deux prochaines années pour contrôler le trafic de drogue, a rapporté mardi la chaîne de t élévision satellitaire iranienne Press TV.

Le secrétaire général du DCH, ismaïl Ahmadi-Moqqaddam, a déclaré que l'Iran a l'intention de mettre fin au flux de stupéfiants dans le pays dans un proche avenir, a indiqué le media.

"Téhéran est prêt à former la police afghane afin de réduire la culture de drogue dans le pays", a-t-il ajouté.

L'Iran est situé à la croisée du trafic international de drogue depuis l'Afghanistan, premier producteur d'opium au monde, vers l'Europe.

Le pays a saisi près de 370 tonnes de stupéfiants ces six derniers mois, a informé PreessTV, et d'ajouter qu'il a "également dépensé plus de 600 millions de dollars ces deux dernières années pour creuser des canaux, ériger des barrières et installer des fils barbelés afin de fermer les frontières du pays".