Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

L’immunisation mondiale est possible d'ici 2022 : avec une distribution équitable des vaccins


Alwihda Info | Par Aetos Wire - 11 Mars 2021

L’immunisation mondiale est possible d'ici 2022 : avec une distribution équitable des vaccins, déclare l'envoyé spécial de l’OMS pour la Covid-19.


Dubaï, Émirats Arabes Unis - Lors des dialogues du Sommet mondial des gouvernements, les dirigeants mondiaux ont présenté des solutions aux défis les plus urgents de l’humanité lors de l’événement virtuel tenu entre les 9 et 10 mars.

Dr David Nabarro, Envoyé spécial de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la Covid-19, a affirmé que la  pondération injuste de l'accès aux vaccins en faveur des pays riches retardera la reprise mondiale après les crises sanitaires et économiques, potentiellement au-delà de l'année 2022.

"Bien que les efforts déployés par COVAX soient louables, il n'est pas éthique que quelques pays s'emparent de la majorité des provisions et laissent un minimum d'argent et de vaccins pour les autres,", a déclaré Dr Nabarro.

L’approche actuelle "gratuit pour tous" en matière d’approvisionnement en vaccins, avec "un petit nombre de pays essayant de se surenchérir", ne fonctionne pas. Mais "un accès équitable au vaccin pour tous, l'objectif de l’immunisation, au moins d'ici 2022, est une perspective raisonnable", a-t-il ajouté.

Auparavant, Dr Tedros Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS, a souligné : "Le nationalisme vaccinal ne fera que prolonger la pandémie et les souffrances humaines et économiques qui en découlent. La santé ne doit pas être considérée comme un coût à contenir mais comme un investissement dans des populations productives et résilientes, et  comme une clé du développement durable".

Plus tard, le très honorable Lord Martin Rees, président de la Royal Society, a déclaré que les raisons d'étudier et d'explorer d'autres planètes devaient être soigneusement examinées. Il a affirmé : "L'idée d'Elon Musk de voir un million de personnes s'installer sur Mars est une illusion dangereuse. Vivre sur Mars n'est pas mieux que de vivre sur le pôle Sud ou au sommet  du mont Everest".
"La seule raison pour laquelle les humains iraient dans l'espace serait l'aventure. Vivre sur Mars ne sera pas une chose facile. Mars a un environnement est hostile", a-t-il ajouté.

Ses points de vue ont été soutenus par l'éminent astrophysicien, Dr Neil deGrasse Tyson, qui a déclaré : "Expédier un milliard de personnes sur une autre planète pour les aider à survivre à une catastrophe sur terre semble une idée irréaliste".

Les Dialogues du Sommet mondial des gouvernements ont réuni  virtuellement des dirigeants du monde entier pour prédire les tendances qui façonneront la société future après la pandémie. Pour de plus de détails sur l'événement, veuillez consulter le site suivant: https://www.worldgovernmentsummit.org/.