Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

L'intervention militaire en Libye condamné par l'Iran


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 21 Mars 2011 modifié le 21 Mars 2011 - 15:58


L'intervention militaire en Libye condamné par l'Iran
TEHERAN - Le guide suprême iranien l'ayatollah Ali Khamenei a affirmé que son pays condamne l'intervention militaire en Libye, ce lundi. Cependant, Téhéran "soutenait" la révolte dans ce pays contre Mouammar Kadhafi.

Les États occidentaux cherchent à mettre la main sur le pétrole de ce pays, selon le guide suprême.

(AFP) L'Otan est "disposée à venir en soutien" de l'intervention de la coalition internationale en Libye dans "quelques jours", a indiqué lundi à Bruxelles le chef de la diplomatie française, Alain juppé.



1.Posté par BECHIBO le 21/03/2011 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes face un monde injuste où les plus forts écrasent les faibles pour defendre ses propres interets sinon les intervenant pour l'attaque de la libye sous pretexete de proteger les populations civils sont où pendant que Israel bombade et massacre quotidiennement les palestiniens qui n'ont même pas des batons à la main, les tentatifs d'extermination de population Tchechene par l'armée Russes, pendant l'occupation de l'Irak où des villages completement rayés de la carte du monde; de ce fait, nous soutenons Gaddaffi pour son objetif de lutter contre ces occidentaux qui cherchent les richesse libyennes.
Combien de fois le monde est injuste, que les libyennes regretterons d'avoir destabilisés leur pays pour des causes inutiles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.