Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

La BID annonce le lancement officiel de la fondation du Forum du Secteur Privé (FSP)


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 2 Juin 2022

La Banque Islamique de Développement (BID) a annoncé le lancement officiel de la fondation du Forum du secteur privé (FSP) en collaboration avec le Ministère égyptien de la Planification et du Développement économique, en marge de ses Assemblées annuelles organisées au Centre international de conférences de Sharm El-Sheikh, en République arabe d’Égypte du 1er au 4 juin 2022.


La session a été inaugurée par Dr. Mohammed Al Jasser, Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), et Son Excellence Dr. Hala Al-Saïd, Ministre de la Planification et du Développement économique de l’Égypte.

Dr. Mohammed Al Jasser a révélé  que le FSP comprend 20 événements, plus de 100 conférenciers, 55 exposants et 1 500 participants et que plus de 50 accords ont été signés en plus d’une séance de travail portant sur la région économique du Canal de Suez qui constitue un des projets colossaux d’infrastructure  contribuant au renforcement de la position commerciale mondiale de l’Egypte. Une autre séance a été consacrée à l’exposition des projets de partenariat en Egypte, en Jordanie, au Bangladesh et au Pakistan, au cours de laquelle le rôle de la coopération public-privé, comme pilier économique dans les États membres de la Banque, et qui est similaire à celui des ailes volantes où les 2 ailes doivent être efficaces pour voler en toute sécurité, a été discuté.

Il a, en outre, déclaré que la BID attache une importance particulière au soutien de la coopération entre les pays membres, en particulier le secteur privé, révélant que la Société islamique de Financement du secteur privé a financé quelque 505 projets d’une valeur de 7,1 milliards de dollars américains dans divers secteurs, tandis que, depuis 1994, la Société d’Assurance des Exportations a réalisé environ 88 milliards de dollars, y compris les exportations et les importations de 48 pays membres. En 2021, 707 millions de dollars américains ont été fournis aux PME et au secteur privé.

Al Jasser a aussi souligné que le groupe de la BID attend avec intérêt la promulgation des recommandations qu’il espère être  à la hauteur des attentes et que la BID suivra les résultats du FSP pour contribuer à chaque événement et travaillera à la mise en œuvre de toutes les recommandations pour promouvoir le commerce et l’échange d’investissements en vue de parvenir à un partenariat de développement et d’investissement entre les États membres.

Pour sa part, Dr. Hala Al Saïd a exprimé sa joie d’accueillir en Égypte pour la première fois en 30 ans, le Forum du Secteur privé (FSP) de la BID. Elle a déclaré : « Le monde a vécu la crise de COVID-19 et, avant le rétablissement, il a été confronté aux défis de la crise géopolitique qui touche tous les pays du monde, y compris les pays du groupe de la BID ». Elle a mis l’accent sur la nécessité de soutenir le secteur privé en tant que partenaire essentiel dans les efforts de développement.

Al-Said a révélé que le gouvernement égyptien a entamé des réformes économiques en 2016 sur la base de trois tendances : l’orientation budgétaire, monétaire et la création d’infrastructures afin d’attirer le secteur privé, signalant que les investissements dans les infrastructures durant les dernières années, visaient à  assurer la qualité de vie de la société égyptienne et à aussi attirer le secteur privé égyptien et étranger. Elle a ajouté que le processus de réformes se poursuit et se développe continuellement sans être lié à une phase déterminée.

Elle a aussi indiqué que l’Égypte a créé pour la première fois le Fonds souverain égyptien pour l’investissement et le développement, qui vise principalement à attirer davantage le secteur privé et à envisager plus d’opportunités pour ce dernier et qu’il y a quelques jours, l’Etat a annoncé son retrait d’un certain nombre de secteurs et leur souscription à la bourse égyptienne.








TRIBUNE & DEBATS