Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le Fonds mondial soutient le Togo dans le domaine de la santé


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 2 Février 2017 modifié le 2 Février 2017 - 08:10


Le Fonds mondial soutient le Togo dans le domaine de la santé
Lomé, le 1er février 2017- Un atelier de cadrage national réunissant les responsables du Fonds mondial et des acteurs de la santé a eu lieu ce mercredi à Lomé.

Cet atelier national s’inscrit dans le cadre d’un appui financier de 38 milliards FCFA dont bénéficiera le Togo de la part du Fonds mondial. Ce fonds d’aide servira à lutter contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Les travaux de cet atelier ont porté sur les modalités de gestion de cet appui financier et ce à quoi il est destiné.

Cette rencontre a réuni près de 80 personnes en majorité des agents de la santé, des membres de la société civile et les partenaires financiers et techniques. Les participants ont donc discuté des modalités d’amélioration de gestion des subventions en cours et futures au Togo.

Au cours de cet atelier organisé par l’organisation des coordinations des projets financés par le fonds mondial CCM-TOGO, il a été indiqué que le Togo est éligible pour le cycle 2018-2020 pour soumettre une demande de financement au fonds mondial. Cela va lui permettre de renforcer au plan national la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. Mais, pour accéder à ce financement le pays devrait organiser un dialogue national.

Pour le coordinateur national du secrétariat permanent CCM-Togo, Pignandi AKO, cet atelier est organisé pour approfondir la réflexion sur les mécanismes de mise en œuvre efficace de la nouvelle demande. Le gestionnaire de portefeuille, Youssouf SAWADOGO, a pour sa part estimé que ce dialogue vise plusieurs objectifs, celui d’apprécier les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la subvention et préparer son renouvellement pour la période de 2018-2020. Ce fonds d’aide vient donc booster la dynamique enclenchée par le gouvernement, celle de s’intéresser particulièrement au secteur de la santé.