Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Les populations des quartiers Nord-Est de la Ville de Lomé peuvent dire adieu aux inondations


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 1 Juin 2018 modifié le 1 Juin 2018 - 02:41


Des inondations à Lomé en février 2018. Crédits photo : aLome
Des inondations à Lomé en février 2018. Crédits photo : aLome
Lomé, le 31 Mai 2018-  Le chef de l’Etat Togolais, Faure Gnassingbé a procédé ce jeudi 31 mai 2018 à l’inauguration du 4ème lac de la ville Lomé après 24 mois de travaux. Etaient aussi présents, le Commissaire européen à la coopération internationale et au développement, Neven MImica, l’ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy et des membres du gouvernement.

Le 4ème lac de la ville de Lomé qui vient d’être inauguré a été cofinancé par l’Union Européenne (28,2 milliards de FCFA) et par l’Etat togolais (7 milliards de FCFA). Construit sur une superficie totale de 26 hectares, le 4ème lac a une capacité de rétention estimée à 300.000 m3.  Il est constitué d’un réseau de canalisation de près de 40km composé notamment de canaux de décharge, des caniveaux rectangulaires et des canaux trapézoïdaux.

Il va permettre à la ville de lutter contre les inondations et assainir le cadre de vie des populations vivant dans les quartiers situés au Nord –Est de Lomé comme, Kanyikopé, Akodéssewa Est (Kponou), Baguida, Kagomé et Akodéssewa Ouest (Kpota) à l’Est de la ville. Elle facilitera aussi le dragage du canal de Bè, soit 26 hectares de plan d’eau et l’aménagement des canaux d’Akodésséwa, Kanyikopé et le décharge des eaux fluviales vers la mer.

Les travaux ont été réalisés dans les règles de l’art et en avance sur le calendrier grâce à l’expertise des entreprises prestataires Eiffage Génie Civile (France) et Ger (Togo), a souligné l’ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy. « La qualité de l’ouvrage montre combien le partenariat qui nous unit n’est pas que sur le plan institutionnel mais il concerne aussi les entreprises », a-t-il ajouté.

Pour Marc Vizy, ces infrastructures constituent une étape déterminante dans l’entreprise d’assainissement pluvial et plus généralement d’amélioration des conditions de vie des populations des quartiers Est de Lomé.

« Cette réalisation illustre l’engagement sans faille de l’Union européenne au Togo au profit des populations bénéficiaires de ses projets ainsi que la confiance qu’elle accorde à l’AFD », a souligné le diplomate français.

De son côté Nevem Mimica a salué la coopération dynamique entre le Togo et l’UE et promet l’appui de l’institution pour d’autres projets de développement. « L’Union européenne et ses États membres ont alloué plus de 760 millions d’euros  (500 milliards de fcfa) pour soutenir le développement socio-économique du Togo, de 2014 à 2020, travaillant ensemble dans de nombreux secteurs importants, tels que la bonne gouvernance, l’enseignement, l’agriculture, la santé, l’énergie, l’eau et l’assainissement, la sécurité, les transports et le commerce », a-t-il indiqué.

Notons que la réalisation de cet ouvrage s’inscrit dans le cadre du Projet Aménagement Urbain du Togo (PAUT). Il vient renforcer les efforts fournis par le gouvernement dans la réalisation des infrastructures d’assainissement et contribuera à améliorer l’environnement urbain et réduire les risques d’inondation dans la zone de Lomé Est.