Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Libye : Les forces du général Haftar perdent deux camps militaires dont Yarmouk


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 21 Juillet 2019 modifié le 21 Juillet 2019 - 14:53

Deux camps militaires auraient été repris des forces du général Haftar, selon l'information rapportée vendredi par les forces du Gouvernement de Tripoli.


Les forces du gouvernement libyen soutenu par l'ONU ont confirmé vendredi avoir repris deux camps militaires. Il s'agit de ceux de Yarmouk et de Suwareekh (voir carte ci-dessus). Les affrontements ont fait 12 prisonniers et 50 morts parmi les forces du général Khalifa Haftar, et 7 morts du côté des forces de Tripoli.

Aucune source indépendante n'a vérifié l'information car les deux parties se lancent dans une sorte de propagande - quelque fois invérifiable - destinée à remonter le moral de leurs soldats épuisés par une guerre d'usure sans fin.

Des informations en provenance de Tripoli, reprises par le journal algérien "Al Moudjahed" ont révélé d'intenses frappes aériennes contre les positions des troupes du général à la retraite, Khalifa Haftar. Ces raids ont pris pour cible « les positions et les routes d'approvisionnement de la milice de (Khalifa) Haftar dans les villes d'Asbi'ah et de Shwerif (sud-ouest) », a déclaré dans un communiqué Mohamed Gonono, porte-parole des forces du gouvernement.

Les intenses frappes aériennes constatées pourraient avoir un lien avec les affrontements qui se sont déroulés autour des deux camps en question.

© DR
© DR
L'annonce de cette victoire militaire non encore confirmée par une source indépendante intervient après la défaite dans la ville de Kharyane des forces du général Haftar qui accuse la Turquie de soutenir militairement ses ennemis de Tripoli.

Samedi, le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) de Tripoli, s'appuyant sur des renseignements, a exprimé son inquiétude concernant une offensive militaire de grande envergure qui se prépare contre la capitale. 

Depuis le début de l'offensive de Haftar, les combats aux portes de la capitale libyenne ont fait 1.093 morts, dont 106 civils, et 5.752 blessés, dont 294 civils, ainsi que plus de 100.000 déplacés, selon un dernier bilan publié lundi dernier par l'OMS.