Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Manuel Valls à Lomé pour resserrer les liens d’amitié entre la France et le Togo


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 1 Novembre 2016 modifié le 1 Novembre 2016 - 08:57


Manuel Valls à Lomé pour resserrer les liens d’amitié entre la France et le Togo
Lomé, le 31 octobre 2016-Le Premier ministre français Manuel Valls a effectué du 28 au 29 octobre à Lomé une visite de travail. Le passage du locataire de l’hôtel Matignon au Togo est une étape importante dans la normalisation des relations bilatérales entre les deux pays.

« Je tenais absolument à venir à Lomé. J’aurai des discussions très approfondies avec le Président Faure Gnassingbé ; nous évoquerons tous les sujets, qu’il s’agisse des relations entre nos deux pays ou de la situation dans la région», a indiqué M. Valls dans un entretien à des médias locaux à la  veille de son arrivée.

M. Valls a eu un entretien dès son arrivée avec le président Faure Gnassingbé, avant d’assister au dîner officiel. Il était accompagné d’une délégation ministérielle et parlementaire notamment M. Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement.

Au cours de la rencontre, il a été notamment question du renforcement de la coopération entre les deux Etats. Manuel Valls et Faure Gnassingbé ont également  discuté des enjeux contemporains liés à un développement durable et inclusif dans un contexte où les défis sécuritaires se posent avec acuité.

 

Journée Marathon

La journée de samedi a été très chargée pour le premier ministre français et sa délégation. Manuel Valls a assisté à l’inauguration de l’école Charles De Gaulle du lycée français de Lomé. La nouvelle infrastructure dispose d’une capacité d’accueil  de 800 élèves.

Manuel Valls a dans son mot de circonstance, insisté sur la sécurité des apprenants. « Les établissements scolaires doivent adapter leur sécurité aux risques, aux menaces auxquelles nous sommes exposés »,  a-t-il indiqué.

Après l'inauguration du complexe Charles de Gaulle, Manuel Valls a participé avec Faure Gnassingbé à la cérémonie de pose de la première pierre du Centre d’enfouissement technique de Lomé (CET). Basé à Aképé, à 15 Km de Lomé, ce projet prioritaire et ambitieux  mis en place grâce à l’appui de la BOAD, de l’UE et de l’AFD, répond aux besoins des populations du Grand Lomé, tant du point de vue environnemental que de l’hygiène et de la santé publique. Les travaux et l’exploitation de ce projet seront confiés, suite à un processus d’appel d’offres international, à un groupement d’entreprises de renommée internationale spécialistes de ce type de projets d’infrastructures en partenariat avec une entreprise togolaise.

Manuel Valls s'est ensuite rendu au Centre d’aide sociale Saint-André (le CASA) d’Adétikopé qui se situe à une vingtaine de kilomètres de Lomé. Ce centre créé en 2000 prend en charge des jeunes filles victimes de violences sexuelles et s’occupe de leur insertion dans la société. « Nous sommes impressionnés  par  les  résultats des actions menées ici. Le suivi, la formation et la réinsertion de ces jeunes  montrent le  succès et l’utilité d’un tel centre», a indiqué le Premier ministre français, à l'issue de cette visite,  avant de saluer la bonne foi du gouvernement togolais à promouvoir et défendre le droit des femmes.

La journée s’est terminée au port autonome de Lomé, ou la délégation française a visité les nouvelles installations, notamment le troisième quai, construit par l’opérateur français Bolloré.

Relations historiques

Le Togo et la France entretiennent des relations privilégiées. La politique de coopération avec le Togo par l’octroi des aides publiques est gérée par l’Agence Française de Développement, le Service d’Action Culturelle de son Ambassade et les ONG françaises. Cette coopération bilatérale s’est diversifiée dans plusieurs domaines sur la base des piliers de développement contenus dans le DSRP et la SCAPE. Au plan politique, les relations entre le Togo et la France sont au beau fixe et la France est présente au Togo à travers des accords de défense, la formation et le recyclage des différents corps de l’armée.

A l’occasion du Sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité maritime et le développement en Afrique, les 14 et 15 octobre 2016 à Lomé, le Ministre de la Défense français M. Jean-Yves Le Drian s’est rendu à Lomé.

Au plan économique, la France est l’un des principaux fournisseurs du Togo avec 570,7 M€ d’exportations en 2015. Elle vend au Togo, en particulier du pétrole raffiné, des produits pharmaceutiques, des céréales, des véhicules automobiles et des moteurs.

« Le Togo et la France ont une longue histoire commune, ce trésor que nous avons en commun, notre langue, tous ces liens humains, anciens, tellement vivants qui nous rapprochent. Et nous avons devant nous un avenir à construire, à partager, dans le respect, dans la confiance », a souligné le Premier ministre français durant son séjour.