Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Maroc : le pays ne sera pas entraîné dans une guerre avec l’Algérie


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Novembre 2021


Maroc : le pays ne sera pas entraîné dans une guerre avec l’Algérie
Selon une source marocaine qui s’est exprimé ce mercredi, en réaction au communiqué de la présidence algérienne sur le prétendu bombardement de camionneurs algériens au désert, le Maroc ne se laissera pas entraîner dans une guerre avec l'Algérie. Le communiqué indique c’est le Maroc qui serait derrière cet « assassinat lâche », qui «ne restera pas impuni ». "Si l'Algérie veut la guerre, le Maroc n'en veut pas.

Le Maroc ne sera jamais entraîné dans une spirale de violence et de déstabilisation régionale", a déclaré à l'AFP cette source, qui a déploré des "accusations gratuites" contre le Maroc. "Si l'Algérie souhaite entraîner la région dans la guerre, à coups de provocations et de menaces, le Maroc ne suivra pas", a insisté la même source. "Le Maroc n'a jamais ciblé et ne ciblera jamais des citoyens algériens, quelles que soient les circonstances et les provocations", a-t-elle assuré.

De sa part, le régime algérien persiste dans ses accusations gratuites et infondées à l’encontre du Maroc en rapportant selon l’un de ses sites : menadefense.net, que les camionneurs algériens empruntant l’axe Ouargla-Nouakchott ont été tués à la zone de Bir Lahlou. En réponse à ce prétendu, la source marocaine citée par l’AFP, a argumenté que cette zone est « empruntée exclusivement par des véhicules militaires des milices armées du Polisario. On s’étonne donc de voir les autorités algériennes évoquer la présence d’un camion qui se trouverait dans cette zone, eu égard à sa nature juridique et à son utilisation à des fins militaires »

D’ailleurs, pour accéder à Nouakchott depuis Ouargla, on ne peut en aucun cas, traverser la zone tampon du Sahara marocain : il n’y a qu’un seul passage ouvert à la frontière entre l’Algérie et la Mauritanie, du fait que toute la frontière entre ces deux Etats est déclarée zone militaire interdite.  Et si on admet que le régime algérien dit vrai, que faisaient ces camionneurs dans la zone tampon, dans ce contexte embrasé ? Devant des provocations algériennes multiples et hors de tout sens de la raison, le Maroc garde son sang-froid et ne se laissera pas entraîner dans la spirale martiale de déstabilisation de toute la région.