Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MUSIQUE

Musique : L'artiste nantais Duck Geoffroy poursuit une carrière mélangeant folklore et World music


Alwihda Info | Par Franck CANA - 14 Octobre 2015 modifié le 14 Octobre 2015 - 23:14


Duck Geoffroy est sorti de l'anonymat en 1994 lors des découvertes musicales RFI qui ont eu lieu à Brazzaville au Congo, son pays d'origine. C'est la chanson « Bizarre » qui amènera cet artiste humaniste sous la lumière des projecteurs. Créateur des groupes Canal son puis Secteur Mélèze avec lequel il partira en tournée en Lorraine, cet homme a toujours eu l’envie de produire une musique porteuse de messages.

« Mes textes transportent principalement deux vertus : l'amour et le travail », affirme cet artiste dont le premier album « Zone de turbulence » est sorti en 2001. Cet album enregistré au studio Freedy Kebano de Brazzaville, mixé en France et produit par le Camerounais Simon Njong, est un appel aux jeunes des banlieues. « Les jeunes de banlieue ne doivent pas se lamenter sur leur sort et refuser de travailler. Le travail forme l'homme. Les lamentations nuisent à la bonne intelligence et à l'effort.»

Son deuxième album autoproduit intitulé « Close-up kiss » est sorti dans les bacs en 2013. L'ensemble qui l'accompagne a donné naissance au groupe très métissé et varié « Geoffroy sur scène », dont il est le leader. Cet opus contient treize chansons parmi lesquelles celle dont le titre « Voix des innocents » évoque l'illusion démocratique en Afrique, ou encore la sentimentale « Où veux-tu que j'aille ». Où aller pour oublier un amour perdu ?

Après vingt ans de carrière, cet auteur-compositeur-interprète éclectique qui considère que « la musique est le langage des émotions », se retrouve aujourd’hui à la tête d'une formation métissée à l'image du monde, faisant la part belle à la femme. Les danseuses françaises Aurélie Nicoleau, Lydie Blanchard, Hélène Pesneau, Sophie Fossé, Camille Hardy, Lucie Vouvrette, Sanela Haute-tension font partie de ses sociétaires.

Il est à noter la présence des chanteuses Nelly Kamikazi du Burundi, Carine Adora de la RDC ainsi que la française Claire Joubert. Cet ensemble qui chante le folklore, la world music et la musique d'expression française se produit régulièrement et prépare actuellement l'album « Bizarre ». Tous les musiciens ont le cœur à l'ouvrage pour proposer au public des rythmes de qualité.

Ce travail est à mettre également au crédit des autres membres de « Geoffroy sur scène » : le bassiste Français Stéphane Pinot, le compositeur et interprète du Congo Brazzaville Ulrich Golgotha, le soliste de la RDC Marcel Dadimatéso, le pianiste Congolais Klim Abradas et l'autre bassiste Kongo Munch.

Franck CANA

« Close-up kiss » de Duck Geoffroy, autoproduction, duckgeoffroy@yahoo.com

Source : Mito revista cultural n°26 d'octobre 2015.