Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

N'Djamena : "Il n’existe aucune menace particulière à craindre" (ministre Communication)


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Avril 2021


Un mouvement de panique gagne la ville de N’Djamena ce lundi suite à un renforcement des dispositifs sécuritaires. L’axe du Palais présidentiel est bloqué à la circulation, tandis que des chars sont aperçus sur certains axes et ronds-points.


Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Cherif Mahamat Zene, a réagi lundi aux scènes de panique dans la capitale. "Je tiens par ma voix à rassurer qu’il n’y a rien, absolument rien, qui puisse justifier la panique dont est prise une partie de la population à cause de la propagande malveillante entretenue sur les réseaux sociaux. J’appelle donc au calme", a-t-il affirmé.

Selon le ministre, "la mise en place ce matin d’un dispositif sécuritaire dans certains endroits de la capitale semble être mal interprétée".

Il rassure "qu’il n’existe aucune menace particulière à craindre" et appelle la population "au calme et à la sérénité".

Selon l'ambassade de France au Tchad, "le dispositif mis en place ce matin à N'Djamena est une mesure de précaution, à usage dissuasif, sans qu'une menace particulière pèse sur la capitale".

N'Djamena : "Il n’existe aucune menace particulière à craindre" (ministre Communication)
La psychose règne au centre ville 

Depuis 11h 30, les commerces, l'administration et les entreprises libèrent les travailleurs. Dans les coins stratégiques de la ville, des militaires et des chars de combat sont visibles.

Les rues se vident de la population qui se disperse à pied, à motos ou en voitures, tandis que la circulation est dense au niveau du pont à double voie avec des embouteillages.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Mai 2021 - 21:23 Tchad : la salubrité, un défi à N'Djamena


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)