Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Nigéria : démission présumée de plus de 300 soldats de l'armée, une enquête ouverte


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 21 Juillet 2020


Nigéria : démission présumée de plus de 300 soldats de l'armée, une enquête ouverte. Illustration © DR
Nigéria : démission présumée de plus de 300 soldats de l'armée, une enquête ouverte. Illustration © DR
Au Nigeria, la chambre des représentants du Parlement a décidé la semaine dernière d'ouvrir une enquête suite à des informations évoquant une démission présumée de 365 soldats de l'armée.

Mardi dernier, des députés ont fait adopter une motion et ont exprimé leurs inquiétudes sur l'afflux de ces soldats valides dans la société, sans sécurité d'emploi, pouvant constituer une menace sérieuse pour la sécurité, ainsi qu'une « mutinerie militaire imminente qui pourrait mettre en péril notre démocratie ». 

Ces démissions massives seraient justifiées par une perte de moral, des allocations non améliorées, des défaites successives lors des opérations antiterroristes contre Boko Haram, selon le législateur.

Un rapport doit être présenté cette semaine par le comité en charge de l'enquête.

« Le 3 juillet 2020, 356 soldats qui sont un bataillon, servant dans le nord-est et d'autres théâtres d'opérations ont écrit au chef d'état-major de l'armée pour demander leur retraite volontaire », a déclaré le parlementaire Mohammed Monguno, dans des propos rapportés par Premium Times Nigeria.

L'armée nigériane dispose d'un effectif d'environ 200.000 soldats.