Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Paix en Libye : l'Algérie se propose d'abriter la conférence inter-libyenne de réconciliation


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 31 Janvier 2020

Le comité de haut niveau de l'UA sur la Libye a pris note de l'offre de l'Algérie d'abriter la conférence inter-libyenne de réconciliation. C'est l'une des grandes conclusions de la 8ème réunion de ce comité qui s'est tenue, le 30 janvier 2020, à Brazzaville.


Les chefs d'Etat et de gouvernement présents à Brazzaville
Les chefs d'Etat et de gouvernement présents à Brazzaville
Les membres du comité ont rappelé la décision de la 32ème session ordinaire de la conférence de l’Union africaine tenue à Addis-Abeba, les 10 et 11 février 2019, soulignant le rôle clé des libyens eux-mêmes dans la recherche d’une solution durable au conflit et la nécessité qui leur incombe de s’approprier du processus pour mettre fin à la crise. En outre, le comité a rappelé la décision de la 883 ème réunion du CPS, tenue le 27 septembre 2019 au niveau ministériel, qui rejette l’option militaire et se prononce clairement en faveur d’une solution politique négociée.

Le comité a réaffirmé sa solidarité avec le peuple libyen, son ferme attachement à l’intégrité territoriale du pays, à son unité nationale et à son indépendance. A cet égard, le comité a pris note de l’offre de l’Algérie en vue de rapprocher les différentes vues et de promouvoir le retour aux négociations et ce conformément aux décisions antérieures de l’Union africaine sur la réconciliation en Libye. Le comité s’est engagé en faveur du dialogue politique libyen en rappelant l’urgence d’un dialogue inclusif réunissant toutes les parties libyennes pour promouvoir la cessation du conflit et la recherche d’une solution libyenne à la crise, prenant en considération les intérêts supérieurs du peuple libyen.

De même, le comité a décidé de préparer et de tenir la Conférence inter-libyenne de Réconciliation conformément aux décisions pertinentes de l’Union africaine, en concertation avec les pays voisins et les Nations unies. Il a également décidé de créer une commission préparatoire Inclusive de ladite conférence. Celle-ci doit être ouverte au gouvernement d’union nationale, à l’armée nationale libyenne, aux autres forces politiques et sociales nationales qui ne font pas partie des deux acteurs mentionnés.

En outre, une feuille de route adoptée pour fixer les principales étapes de ce processus. Cette feuille de route fixe la composition de la Commission préparatoire du forum, le calendrier de ses réunions, et statue sur les ressources humaines et financières requises pour le succès de sa mission.

Le Comité a exprimé sa gratitude à Denis Sassou N'Guesso , président de la République du Congo et président du Comité de Haut Niveau, pour son leadership et ses efforts inlassables dans la recherche d'une solution durable à la crise en Libye.