Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Paris: lettre de remerciements à Madame Sakozy


Alwihda Info | Par - Җ€BIЯ - - 2 Mars 2008 modifié le 4 Mars 2008 - 02:17


Nous remercions encore une fois Madame Sarkozy du fond du cœur de ce geste humain et comptons sur elle pour le déploiement d’efforts supplémentaires en vue de cette libération. On a foi aux déclarations de Madame Sarkozy et comptons énormément sur elle pour qu’elle interfère encore une fois à la libération immédiate de notre père, Monsieur IBNI OUMAR Mahamat Saleh.


Carla Bruni-Sarkozy
Carla Bruni-Sarkozy


La famille IBNI OUMAR tient à remercier la première dame française, Madame Carla Bruni-Sarkozy, des efforts qu’elle a pu déployer en vue de rencontrer notre mère Madame IBNI OUMAR à N'Djamena.


IBNI OUMAR Hicham
IBNI OUMAR Hicham
Madame Sarkozy a pris le temps de rencontrer notre mère durant trois quarts d'heure et a été très sensible et réceptive. Étant elle-même une femme, elle a dû comprendre le désarroi qu’engendre l’arrestation arbitraire d’un mari.

Nous avons été très touchés par l’engagement, la solidarité et la disponibilité de Madame Sarkozy par rapport à cette affaire.

Madame Sarkozy nous a assurés qu’elle aussi bien que son mari étaient très concernés par cette situation et qu’ils s’engageaient à l’élucidation de cet enlèvement qui a été pour nous de toute évidence orchestré par les autorités tchadiennes.

On a foi aux déclarations de Madame Sarkozy et comptons énormément sur elle pour qu’elle interfère encore une fois à la libération immédiate de notre père, Monsieur IBNI OUMAR Mahamat Saleh.

IBNI OUMAR Mohamed Saleh
IBNI OUMAR Mohamed Saleh
D’autre part, nous poursuivons sans relâche notre combat dans l’obtention de la libération de notre père.

Quant à l’entrevue organisée avec le Président tchadien en présence du ministre des affaires étrangères français, nous n’avons pas souhaité le rencontrer en raison du caractère irrévérencieux de cette rencontre. Ce qui nous importe c’est la libération immédiate et sans condition de notre père.

Nous remercions encore une fois Madame Sarkozy du fond du cœur de ce geste humain et comptons sur elle pour le déploiement d’efforts supplémentaires en vue de cette libération.


IBNI OUMAR Hicham, Étudiant en 3ème cycle de droit à Orléans.
IBNI OUMAR Mohamed Saleh, Étudiant en 3ème cycle de mathématiques à Paris.


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)