Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Philippe Tchodie du Togo élu nouveau président de l'ATAF


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Novembre 2020


Philippe Tchodie du Togo élu nouveau président de l'ATAF
L'Assemblée générale de l’ATAF a élu M. Philippe Tchodie comme nouveau président de l'organisation continentale lors de sa 6e assemblée générale. Le Conseil de l'ATAF est élu pour un mandat de deux ans afin de fournir une orientation stratégique et un leadership pour la réalisation de la vision et des objectifs de l'organisation. Le nouveau Conseil qui déterminera la destinée de l'organisation est composé du Togo (président), de l'Afrique du Sud (vice-président), du Burundi, du Kenya, du Maroc, du Mozambique, du Rwanda, de la Gambie, de l'Ouganda et de la Zambie.

Dans son discours de remerciement, M. Tchodie a déclaré que l'élection d'un président francophone pour la première fois dans l'histoire de l'ATAF témoigne de l'esprit panafricain de l'organisation. Le Togo a siégé à plusieurs conseils de l'ATAF, y compris à celui du président sortant, mais ce sera la première fois qu'il occupera le siège le plus élevé. M. Tchodie a exprimé sa gratitude à tous les membres pour la confiance accordée au Togo et à lui-même. Il s'est engagé à saisir l'occasion de la présidence togolaise pour développer davantage l'ATAF dans les pays francophones, poursuivre les réformes au sein du Secrétariat afin d'assurer une plus grande représentation régionale et consolider les progrès réalisés jusqu'à présent en matière de viabilité financière de l'organisation. 

Parmi les décisions clés prises lors de l'Assemblée générale, on peut citer l'adoption du nouveau plan stratégique 2021 - 2025 de l'ATAF et le rapport sur le projet de viabilité financière de l'ATAF, qui emmènera l’organisation déjà prospère à des sommets encore plus élevés. Les moments critiques à venir ont été notés avec le débat en cours sur l’imposition de l'économie numérique, le coup dévastateur porté par la COVID-19 sur les économies africaines et la nécessité pour l'ATAF de renforcer son assistance technique pour la mobilisation des ressources intérieures. 

En outre, l'Assemblée générale de l'ATAF a renouvelé le mandat du Secrétaire exécutif de l'ATAF pour une période supplémentaire de quatre ans, ce qui constitue une démarche prudente visant à assurer la stabilité au sein de l'organisation alors qu'elle relève les défis liés aux réformes en cours du système fiscal international et à l'impact de la COVID-19 sur la mobilisation des recettes. 

La réunion, qui s'est déroulée de manière virtuelle, a vu la participation de 36 des 39 membres de l'ATAF.