Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Philippines : le président autorise à tuer ceux qui violent le confinement


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 2 Avril 2020


Le président philippin Rodrigo Duterte au palais présidentiel de Malacanang à Manille le 12 mars. Richard Madelo / Division des photographes présidentiels de Malacanang / AP
Le président philippin Rodrigo Duterte au palais présidentiel de Malacanang à Manille le 12 mars. Richard Madelo / Division des photographes présidentiels de Malacanang / AP
Le risque encouru pour celui qui viole la mesure de confinement est désormais connu aux Philippines. Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré mercredi dans une allocution télévisée que les forces de sécurité ont l'ordre de "tuer" en cas de "troubles" et lorsque qu'elles sont en danger.

« Cela empire. Alors, une nouvelle fois, je vous fais part de la gravité du problème et vous devez écouter (...) Mes ordres à la police et à l'armée […], s'il y a des troubles et qu'il y a une possibilité qu'ils ripostent, avec un risque pour vos vies : tuez-les par balle », a expliqué Rodrigo Duterte.

Manille, la capitale des Philippines, est en confinement depuis une quinzaine de jours. Elle compte 12 millions d'habitants.

Duterte a fait cette annonce après que les habitants de Luzon, une île des Philippines avec 57 millions de personnes en confinement, ont organisé une manifestation contre le manque de fournitures, a rapporté Insider.

Il a également mis en garde ceux qui porteraient atteinte au personnel de santé. "Que cela soit un avertissement à tous", a-t-il déclaré.

Le pays compte au moins 2311 cas de COVID-19 et 96 décès.