Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Procès Dabira à Brazzaville : la deuxième journée marquée par l’audition de l’accusé


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 16 Mai 2018 modifié le 16 Mai 2018 - 20:31

Le témoin de l’accusation, le général Nianga Ngatsé Mbouala passera à barre, ce 17 mai 2018 à titre de témoin dans le procès Dabira. Le président de la cour criminelle ainsi décidé, avant de lever l’audience en cette deuxième journée du procès, consacrée à l’audition de l’accusé Norbert Dabira.


Maître Nzingoula, l'un des avocats de l'accusé Dabira.
Maître Nzingoula, l'un des avocats de l'accusé Dabira.
Après l’enquête de moralité qui a marqué la journée inaugurale, le procès Dabira s’est poursuivi par la phase du débat sur le fonds du dossier. L’accusé ainsi été soumis aux questions du ministère public et celles des avocats des deux parties, même si les avocats de la défense n’ont pas poursuivi l’interrogatoire de leur client, avant l’audition du document audio faisant partie des scellés.

Devant la barre, le général Norbert Dabira qui a nié les faits qui lui sont reprochés, a cité le général Ngatsé Mbouala. Il l'a présenté comme le cerveau penseur du complot qui, selon Norbert Dabira, consistait à déposer le Président Denis Sassou N’Guesso et à le mettre à la retraite dans son village natal.

Faute de temps, le président de la cour a suspendu l’audience. Elle reprendra le 17 mai par certainement par l’audition du témoin, Ngatsé Mbouala et éventuellement, l’exploitation des scellés mis à la disposition la disposition de la cour.

Rappelons que Norbert Dabira est poursuivi pour atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat.