Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

RCA : Le régime Seleka fait feu de tout bois pour réduire au silence la Résistance en Marche


Alwihda Info | Par Simon koitoua - 20 Octobre 2013 modifié le 20 Octobre 2013 - 21:49


Simon koitoua
Simon koitoua
Nous condamnons avec les dernières énergies ces violations des Droits de l’Homme à Carnot, Berberati et des libertés politiques et appelle les populations Centrafricaines à se mobiliser pour exiger la démission immédiate et sans condition du Chef de la nébuleuse seleka qui terrorisent le peuple qui aspire que de vivre libre et en paix

Les Organisations de défense des droits de l’homme, associations de presse, syndicats et associations de la société civile, travailleurs des secteurs public et privé, élèves, étudiants, revendeuses des marchés, populations Centrafricaines des villes et des campagnes, compatriotes de la diaspora :

C’est également l’occasion de dire non aux prédateurs des ressources naturelles de la Centrafrique car selon nos informations, des sources sures les hommes d’affaires Qataries sont signalés dans les zones diamantifères Centrafricaines de complaisance accordés à des opérateurs véreux.

• mobilisons-nous massivement contre un régime aux abois et impopulaire ! • mobilisons-nous massivement pour exiger la démission des autorités actuelles ! • mobilisons-nous massivement pour exiger le rapatriement des mercenaires étrangers • mobilisons-nous massivement contre les violentions des droits de l’homme !

BANGUI. Un manifestant brandit une pancarte, quelque jours avant la prise de pouvoir par la Séléka. Crédit photo : Diaspora media.
BANGUI. Un manifestant brandit une pancarte, quelque jours avant la prise de pouvoir par la Séléka. Crédit photo : Diaspora media.
La lutte populaire est invincible !

Il est facile pour certains de dire les pro-seleka qu’en réalité bien de choses ont évolué. En revanche pour nous les Anti-seleka, les résistants patriotes Centrafricains le pays est fond du gouffre. Dans la béatitude gratuite devrait amener les uns et les autres à se demander ce qui a réellement changé dans le pays de Djotodia puisque après plus de huit mois règne le pays s’enfonce d’avantage dans le chaos , le constat laisse plutôt perplexe. Devant le tollé général suscité dans tout le pays par cette annonce inopportune de la rencontre avec la jeunesse musulmane hier à Bangui notamment par le régime dictatorial de la seleka, ce dernier, sourd aux exigences du peuple Centrafricain. En effet, à l’exigence du départ immédiat du régime assassin et sanguinaire unanimement réclamé par le peuple Centrafricain fortement mobilisé à l’occasion de la découverte des cadavres d’innocents citoyens massacrés et jetés dans le fleuve Mambere et autres. Pour tenter de désamorcer la mobilisation populaire contre son projet de l’islamisation de la Centrafrique.

Simon koitoua



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 23:59 Voilà pourquoi les États-Unis soutiennent Israël