Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

RCA : nommé ministre, Abdoulaye Miskine "n’entend pas participer au Gouvernement"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 23 Mars 2019 modifié le 23 Mars 2019 - 19:53


Les combattants du FDPC autour du Général Abdoulaye Miskine. 5 avril 2013. © Alwihda Info
Les combattants du FDPC autour du Général Abdoulaye Miskine. 5 avril 2013. © Alwihda Info
Le Front démocratique du peuple centrafricain (FPDC) a annoncé aujourd'hui n'avoir "jamais réclamé un poste ministériel pour son président", Abdoulaye Miskine (Martin Koumtamadji), nommé ce vendredi 22 mars ministre de la Modernisation de l'administration et de l'Innovation du service public, à la suite d'un remaniement ministériel.

Abdoulaye Miskine "n’entend pas participer personnellement au Gouvernement", explique le mouvement dans un communiqué.

"Sollicité par le Président de la République et son Premier ministre pour qu’il envoie des représentants au Gouvernement et à la Présidence, le FDPC a néanmoins décidé d’accepter, et ceci pour peser de tout son poids de l’intérieur pour une application stricte et loyale de l’accord de Khartoum ; apporter sa pierre pour une réelle sortie de crise, dans l’intérêt de notre pays, la République Centrafricaine, et dans l’intérêt bien compris de tous les centrafricains", selon le mouvement.

Le FDPC rappelle au Premier Ministre Ngrebada et au Président Touadéra qu’ils "n’ont pas à décider à sa place de ses représentants, et les appelle à respecter ses vœux qui se trouvent dans la liste qui leur a été adressée."