Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

RDC : Nkunda a obtenu la palme d'or des exactions les plus épouvantables !


Alwihda Info | Par Djamil @ - 2 Décembre 2008 modifié le 2 Décembre 2008 - 20:07


RDC : Nkunda a obtenu la palme d'or des exactions les plus épouvantables !
En Mai  [2002] Nkunda est accusé de crimes de guerre commis à Kisangani où plus de 160 personnes ont été sommairement exécutés. (Human Rights Watch)

 

En Juillet  [2002] le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme Mary Robinson appelle les autorités congolaises d'arrêter Nkunda, et a met en garde contre de nouvelles effusions de sang si Nkunda n'est pas  déféré à la justice (Human Rights Watch)

 

En Mai  [2004] Nkunda et les troupes fidèles à lui troupes menent des crimes de guerre, tuant et violant des civils et  pillent leurs biens au Sud Kivu (Human Rights Watch)

 

En Juin  [2004] les soldats de Nkunda violent une mère devant son mari et ses enfants tandis qu'un autre soldat a violé une fillette  de trois ans  (Human Rights Watch)

 

En Juin  [2004] Nkunda recrute de force des enfants soldats dans le Nord et le Sud-Kivu, notamment à Minova, Kalehe, et de Masisi, pour  servir en tant que soldats, en menaçant de tirer sur ceux qui ont essayé de dire non (USA: Département d'État , Rapports sur l'eXploitation de l'enfant)

 

En Sptembre  [2005] Nkunda est l'objet d'un mandat d'arrêt international délivré par le gouvernement de la RDC pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et l'insurrection à Kisangani en 2002 et à Bukavu en 2004 (Human Rights Watch)

 

En Janvier [ 2006] Human Rights Watch a appelé pour le reste de Nkunda et a averti que, tant que Nkunda est en liberté, la population civile demeure en grand danger. (Human Rights Watch)

 

En Mars [ 2006] Amnesty International appelle Nkunda à cesser immédiatement le recrutement et l'emploi des enfants, et à libérer tous les enfants au service de ses forces (Amnesty International)

 

En Septembre [2006] 21 corps ont découverts dans des fosses communes dans les postes laissés vacants par les forces de Nkunda dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu. Certains de ces organismes avaient été liés par les mains et les pieds (Amnesty International)

 

En Juin et Juillet  [2007] les enquêteurs des Nations unies indiquent que les combattants de Nkunda avaient été recrutés au Rwanda par des «réseaux favorables à Nkunda». Bon nombre des recrues étaient des enfants (Amnesty International)

 

En Juillet  [2007]  les forces loyales au chef de guerre Nkunda sont accusées d'utiliser de viol comme arme de guerre dans le Nord-Kivu (Refugees International)

 

En Septembre  [2007]  L'Amnesty International appelle à une collaboration entre la RD Congo et le Rwanda en vue de traduire Nkunda  en justice dès que possible parce que  les terribles violations que nous connaissons aujourd'hui auraient pu être évitées si le mandat d'arrêt international contre Laurent Nkunda publié avait été suivie.(Amnesty International}

 

En Février  [2008] Un rapport des enquêteurs des

Nations unies des droits humans allége que les combattants fidèles à Nkunda ont tué au moins 30 civils Hutus  Janvier 16 et 17 autour de Kalonge, à environ 100 km (64 milles) à l'ouest de Goma, capitale de l'Est province du Nord-Kivu (ONU MONUC)

 

En Août 2008 Nkunda lance un attaques non provoquées contre l'armée nationale qui a contraint un quart de million à fuir leurs foyers. Personnes dispersées sur un vaste domaine dans hospitalier sans l'accès au logement, l'eau, de nourriture et de médicaments.(ONU MONUC)

 

En Novembre  [2008] Les travailleurs droits de l'homme font état d'un massacre de civils commis par les hommes de Nkunda à Kiwanja. Après avoir pris le contrôle de Kiwanja. Selon HRW, les rebelles de Nkunda ont ordonné à 30.000 habitants de quitter la ville et ensuite systématiquement traqués et tué des civils, principalement des hommes de soutenir leurs ennemis (MONUC)

 
www.juliette.abandokwe.over-blog.com


D'autres sont aussi responsables, mais Nkunda a obtenu la palme d'or des exactions les plus épouvantables!

 

Signez la pétition qui demande à l'ONU de tout faire pour arrêter Nkunda et le faire traduire en justice pour ses crimes innommables! Car sans justice, le Congo ne pourra jamais se reconstruire!

 

PETITION :

 
http://www.gopetition.com/petitions/demand-monuc-to-arrest-war-criminal-nkunda.html