Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Rachidat Daty à la recherche d'un père "légal" à sa fille


Alwihda Info | Par - 2 Octobre 2012

Rachida Dati désigne Dominique Desseigne, PDG du groupe Barrière, comme le père de son enfant selon "Le Point"


PEOPLE - Selon LePoint.fr, Rachida Dati a assigné Dominique Desseigne, le PDG du groupe de casinos et hôtels Lucien Barrière, devant un tribunal civil hors de Paris pour "reconnaissance de paternité".
Cette information a été confirmée par Dominique Desseigne lui-même. "Je n'ai aucun commentaire à faire, sinon la justice me le reprocherait", s'est-il contenté de répondre au site de l'hebdomadaire qui a pu le joindre dans la soirée de lundi.
De son côté, l'ancienne Garde des Sceaux, elle aussi contactée par LePoint.fr, a démenti l'information. Elle avait accouché d'une fille -Zohra- le 2 janvier 2009 à la clinique de la Muette dans le XVIe arrondissement de Paris. Mais depuis cette date, Rachida Dati avait toujours refusé de révéler le nom du père.
De son côté, Dominique Desseigne, 118e fortune de France avec près de 350 millions d'euros, a toujours nié être le père de cet enfant.
Fin de LA rumeur ?
Avec cette demande de test de paternité devant la justice, c'est un long feuilleton à rumeurs de la "peopolitique" qui pourrait bientôt prendre fin. En effet, durant les 45 mois de silence de Dati, une longue liste de pères possibles avait été égrenée dans les médias: célébrités du show-biz, politiques, patrons du CAC 40, animateurs télé et même Bernard Laporte, alors sélectionneur de l'équipe de France de rugby.
Une rumeur encore plus persistante avait désigné l'ancien premier ministre espagnol, José Maria Aznar, comme étant le papa. Celui-ci avait dû démentir publiquement face à l'ampleur des commentaires.