Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Ramadan en Côte d’Ivoire : Les fidèles exhortés à demeurer sur la voie de l’islam


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 26 Juin 2017 modifié le 26 Juin 2017 - 11:44

L’imam a également invité les fidèles à tourner le dos à certains vices de société, liés à l’enrichissement illicite.


L’imam adjoint de la grande mosquée d’Abidjan-Plateau, Traoré Moustapha a exhorté les fidèles musulmans à « demeurer sur la voie de l’islam, en préservant les enseignements du mois béni de Ramadan ». C’était au cours de sermon prononcé lors de la prière marquant la célébration de l’Aïd el-fitr, communément appelée « fête de Ramadan », le juin, au sein de ladite mosquée.

« Pendant le mois de Ramadan, nous avons adopté le comportement du musulman modèle emprunt d’humilité, d’obéissance aux principes religieux, de courage, de don de soi, de méditation, de persévérance et surtout d’assiduité à la mosquée aux heures de prières… Restons et demeurons sur ce droit chemin et fermes dans la pratique de la religion… », a-t-il déclaré. Avant de marteler : « Soyons des musulmans modèles dans notre vie de tous les jours et en tout espace ».

L’imam a également invité les fidèles à tourner le dos à certains vices de société, liés à l’enrichissement illicite. Notamment, les réclamations des dessous de table, les commissions illicites sur les marchés, la vente et la commercialisation de produits illicites (drogue, trafic d’organes humains, proxénétisme, etc.). Ainsi, il les a recommandé à cultiver davantage la crainte d’Allah, pour faire face à la tentation. Ce, afin de « construire un pays de paix, de sécurité et prospère avec de la richesse pure ».

Aux côtés de cette communauté, le deuxième adjoint au maire de la commune du Plateau, le Dr Kouassi Parfait a, au nom du maire principal Noël Akossi Bendjo déclaré venue témoigner de leur solidarité et soutien à leurs « frères musulmans ». Qui selon lui, « arrivent au bout d’un cheminement de prières intenses et de pénitence ». Dr Kouassi Parfait a, en outre salué les prières et bénédictions dites, en faveur de la paix, la cohésion sociale, ainsi qu’à la bonne marche du pays.