Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Rotary Côte d’Ivoire : Cap sur l’effectif pour mieux agir en faveur de la communauté


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 1 Octobre 2018 modifié le 1 Octobre 2018 - 20:22


Le Rotary Côte d’Ivoire, membre du District 9101 comprenant le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, la Guinée-Conakry, la Gambie, le Liberia, le Cap-Vert, le Mali, le Sénégal et la Sierra-Leone veut accroître ses membres, en vue de mieux impacter la communauté.
Ainsi, un séminaire de formation portant sur « l’effectif », qui a réuni plusieurs de ses adhérents issus de divers clubs services du pays a été organisé, en vue de porter la réflexion autour du thème : « Les Rotariens face au défi de l’expansion de l’effectif ».

C’était le 29 septembre à la Maison de l’entreprise d’Abidjan-Plateau, sous la présidence de l’Ancien Gouverneur de District (AGD), Antoine Constant Roux.

A cette occasion, le formateur du District 9101, Marie-Irène Richmond Ahoua, par ailleurs vice-gouverneur, a exhorté les membres à étendre l’esprit rotarien partout dans les villes et régions de la Côte d’Ivoire. Afin de susciter plusieurs adhésions et servir davantage les populations. Car dira-t-elle : « Le Rotary constitue l’un des moteurs puissants du développement en Afrique ».

Relevant que le thème de ce séminaire annuel cadre parfaitement avec les idéaux et les valeurs fondamentales constituant les racines du Rotary, elle a réitéré son souhait pour une croissance de l’effectif, « en privilégiant le recrutement des membres plus jeunes, pour apporter leur énergie et des idées nouvelles ».

Marie-Irène Richmond Ahoua a, en outre annoncé que le plan stratégique du Rotary repose sur trois priorités. A savoir : « Le soutien et renforcement des clubs, le ciblage et l’intensification de l’action humanitaire. Et enfin, l’amélioration de l’image publique du Rotary ».

« Plus nous serons nombreux, plus nos dons seront significatives pour agir », dixit pour sa part, le président de la commission nationale formation du Rotary Côte d’Ivoire, Fernand Amani. Qui a signifié que le séminaire a but de « mobiliser les rotariens à faire venir beaucoup de personnes généreuses, altruismes, pour que les actions de générosité en faveur de la population soient plus importantes, pour appuyer l’action de l’Etat en Côte d’Ivoire ».

Il a relevé que l’objectif est d’atteindre 2000 Rotariens en Côte d’Ivoire dans un délai proche contre environ 700 actuellement. Fernand Amani a également précisé que le séminaire va s’appesantir entre autres, sur « la compréhension du mécanisme du Rotary, à agir en faveur de la communauté, le protocole de recrutement d’un nouveau membre, la création de clubs, etc ».