Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Royal rencontre Aubry et se déclare «disponible»


Alwihda Info | Par Abdel Ahmat - 29 Novembre 2008 modifié le 29 Novembre 2008 - 20:50

Les deux femmes se sont entretenues au siège du Parti socialiste. La première secrétaire veut discuter d'un texte d'orientation qu'elle prépare avec les autres sensibilités du parti.


Royal rencontre Aubry et se déclare «disponible»
Les deux femmes se sont entretenues au siège du Parti socialiste. La première secrétaire veut discuter d'un texte d'orientation qu'elle prépare avec les autres sensibilités du parti.

Les deux anciennes rivales jouent l'apaisement. Samedi, la première secrétaire du PS, Martine Aubry a reçu Ségolène Royal au siège du PS. Harlem Désir, proche de Bertrand Delanoë, François Lamy, bras droit de Martine Aubry, ainsi que trois proches de Ségolène Royal: l'eurodéputé Vincent Peillon, le patron des socialistes des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guerini et le maire de Dijon François Rebsamen, assistaient également à cette deuxième rencontre entre les deux femmes en quatre jours, qui a duré une heure et quart.

«On a dit toute notre disponibilité pour mettre notre énergie collective au service de la rénovation du parti» et «pour faire en sorte que l'unité et le rassemblement soient là», a affirmé Ségolène Royal aux journalistes massés devant les grilles de la rue de Solférino, à l'issue de la rencontre. «On n'a pas abordé» le sujet de la répartition des postes au sein de la direction, a-t-elle dit. «Nous avons discuté du texte d'ortientation que Martine Aubry présentera», a-t-elle souligné, en ajoutant que toutes les deux «partageaient» l'idée d'une rénovation du PS en «un parti de masse, ouvert». «Nous attendons les propositions que fera Martine Aubry pour organiser sa direction».

«Ne pas gommer les différences»

La maire de Lille n'a pas fait de commentaire à la sortie, mais un de ses proches collaborateurs, David Lebon, a précisé «la méthode» qui sera la sienne pour constituer son équipe, qui doit être soumise samedi 6 décembre au conseil national (parlement) du PS. «Pour avoir une direction politique il faut une majorité politique» basée sur «un texte d'orientation. Ce qui n'a pas été fait au congrès de Reims doit être fait dans le cadre du projet» que la patronne du parti présentera au conseil national, a expliqué David Lebon.

«Il s'agit de continuer ce qui a été entrepris à Reims avec les motions de Bertrand Delanoë et de Benoît Hamon», a-t-il ajouté. Le texte d'orientation que Mme Aubry entend publier au milieu de cette semaine sera basé sur un compromis acté à Reims entre les motions Aubry, Delanoë et Hamon. Et d'ajouter : «A partir de cet accord», Mme Aubry «va discuter avec les partisans de la motion de Ségolène Royal».

David Lebon a également précisé : «Il ne s'agit pas de gommer les différences». «S'il y a des convergences possibles, il est normal que l'équipe de Mme Royal intègre à part entière la direction». Mais «s'il n'y a pas d'accord, Martine Aubry fera l'effort de proposer l'intégration à la direction de partisans de Mme Royal, mais ses propositions ne seront pas de même nature».

Source:
http://www.lefigaro.fr/